et-loader

Une femme positive de Covid-19 a accouché samedi.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp
Partager sur telegram
Partager sur email

Ce samedi a marqué un autre chapitre de l’histoire de la prise en charge de la pandémie par COVID-19 au Costa Rica, après avoir confirmé la première naissance d’un bébé, dans un hôpital de la Caisse de sécurité sociale du Costa Rica (CCSS), dont la mère est patient positif pour cette maladie.

L’information a été divulguée par le Dr Román Macaya Hayes, président exécutif du CCSS, qui a expliqué que l’accouchement a eu lieu à l’hôpital de San Juan de Dios et que la mère et le bébé sont en bonne santé. 

“La mère et le bébé vont bien et c’est la chose la plus importante. Le CCSS a la capacité de s’occuper de ces cas de la meilleure façon, mais nous insistons sur l’appel à prévenir les infections et, espérons-le, à empêcher les femmes enceintes d’avoir à faire face à cette maladie lors de la grossesse et de l’accouchement “, a déclaré le président.

Le Dr Mario Ruiz Cubillo, directeur médical du CCSS, a déclaré que la femme, enceinte de 38 semaines, et qui avait initialement subi une césarienne mardi, a dû être admise à l’hôpital ce samedi et a eu une opération réussie. La naissance a été enregistrée à 20h14, le plus jeune avait un poids de 3100 grammes et une hauteur de 49 centimètres.

“C’est une réalisation de plus pour la sécurité sociale et un signe qu’en tant que pays, nous pouvons aller de l’avant, mais j’appelle les gens à ne pas baisser la garde, ce n’est pas fini et nous devons maintenir des mesures de prévention telles que l’éloignement physique et le blanchiment. mains », a déclaré Ruiz.

Pour sa part, la Dre Ileana Balmaceda Arias, directrice médicale de l’hôpital de San Juan de Dios, a déclaré qu’après la césarienne, la mère et la fille sont dans un logement commun et que l’hôpital applique tous les protocoles de biosécurité pour ces cas.

“Une fois qu’elle est née, le bébé a été testé pour détecter si elle avait le virus du SRAS-CoV-2 causant COVID-19 ainsi que sa mère pour vérifier son état actuel et nous attendrons les résultats pour procéder en conséquence . Nous espérons libérer la patiente et son bébé dans les prochaines heures », a expliqué la directrice de San Juan de Dios.

Le Dr Laura Pérez, chef du service d’anesthésie à l’hôpital de San Juan de Dios, a remercié toute l’équipe impliquée dans la césarienne pour la salle d’opération et les services généraux et la surveillance, “tous ont été essentiels”, a déclaré le spécialiste.

Selon Pérez, la prise en charge de cet accouchement nécessitait un protocole spécial du personnel de l’hôpital car la césarienne n’était pas pratiquée dans une salle d’opération de la salle d’accouchement mais dans l’une des salles d’opération de la salle d’opération.

Le Dr Joaquín Bustillos, chef de l’obstétrique à l’hôpital et spécialiste à haut risque, et qui était en charge de la césarienne, a expliqué qu’il s’agissait d’un processus réussi qui a duré 50 minutes, ajoutant qu’il n’y avait pas de complications et que le bébé était en parfait état.

Dans le cadre de la surveillance que le CCSS fait pour les patients positifs pour COVID-19 dans tout le pays, l’institution a mis en œuvre une stratégie de surveillance avec des appels téléphoniques par des spécialistes en médecine familiale et communautaire qui est réalisée depuis le Centre de développement stratégique et d’information en santé et sécurité sociale (CENDEISSS).

Dernières nouvelles