et-loader

Statut Covid-19: 15 patients hospitalisés. 9 en soins intensifs. Total 295

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp
Partager sur telegram
Partager sur email

Au 28 mars, il y avait 295 cas positifs de COVID-19, avec une tranche d’âge comprise entre un an et 87 ans. Il y a 138 femmes et 157 hommes, dont 272 costaricains et 21 étrangers, deux cas sont toujours sous enquête.

Les cas positifs sont enregistrés dans 50 cantons des sept provinces. Par âge, il y a: 263 adultes, 22 adultes plus âgés et 10 mineurs.

2912 personnes ont été rejetées, 3 personnes ont été libérées et deux décès regrettables sont enregistrés.

Le ministre de la Santé, Daniel Salas et le président exécutif du CCSS, Román Macaya ont annoncé aujourd’hui lors d’une conférence de presse la malheureuse nouvelle de l’augmentation du nombre de patients hospitalisés: 15 personnes, dont 6 en soins intensifs, avec des gammes âgés de 36 à 66 ans.

«Avec douleur et inquiétude, nous avons atteint 15 personnes hospitalisées, dont 6 en soins intensifs. Ce n’est pas un jeu. Nous porterons la responsabilité des morts face à cette urgence, du fait de nos attitudes insensées. Le mouvement d’hier dans la rue montre qu’un large segment de la population ne semble pas avoir la moindre idée des terribles conséquences de leurs actes. N’autorisons pas davantage de morts par manque de solidarité et de compréhension », a déclaré le ministre Salas.

Dans cette optique, et afin d’intensifier les mesures et de favoriser l’isolement, le ministère de la Santé a ordonné la fermeture de tous les établissements disposant d’un permis d’exploitation sanitaire à partir d’aujourd’hui à 20 heures et pour le week-end. , laissant les envois de nourriture et de médicaments comme exception.

De même, au début de la semaine prochaine, le pouvoir exécutif présentera deux projets de loi visant à réformer la loi générale sur la santé et le code de la route, afin de fixer des amendes pour non-respect des prescriptions sanitaires et de lever des sanctions économiques pour non-respect des restriction des véhicules dans les situations d’urgence nationales.

Les propositions de loi, construites conjointement par les députés Enrique Sánchez et Carolina Hidalgo, ont été partagées entre hier et aujourd’hui avec les chefs de la fraction afin de recevoir des observations.

De cette façon, les contrevenants à la restriction de véhicule dans un état d’urgence nationale seront réduits de six points et une amende de 107 768,32 ₡ sera infligée. En outre, une amende d’un salaire de base (450 200 ₡) sera établie pour non-respect des ordonnances ou des mesures spéciales ou générales émises par le ministère de la Santé.

Dernières nouvelles

Get a Quotation

We work and have contact with several hotel, agencies and tour operators. If you are planning a group travel or your company is looking for incentives and rewards contact us and we will pass as your inquiry to several providers. This service is completely free.