et-loader

San Juan de Dios fera 800 chirurgies par mois après l’assouplissement des mesures par Covid19.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp
Partager sur telegram
Partager sur email

San Juan de Dios a réactivé les chirurgies électives à partir de ce lundi 1er mars, avec l’objectif de réaliser 800 chirurgies par mois, soit une moyenne de 40 par jour en heures ordinaires, a informé la directrice générale, le Dr Ileana Balmaceda Arias. Les procédures les plus complexes seront effectuées à l’hôpital et dans les centres ambulatoires du PCSRA Puriscal.

Cette initiative s’inscrit dans le plan d’action de ce centre médical après la prise en charge médicale avancée avec la réduction progressive des lits de covid-19, le CCSS profite de ce moment transitoire où le pays présente une baisse des nouveaux cas pour réactiver les services non-covid , dans lequel les chirurgies se démarquent.

Les treize spécialités chirurgicales de San Juan de Dios appelleront les patients sur la base d’informations cliniques. Le Dr Ileana Balmaceda Arias a expliqué qu’en décembre 2020, l’hôpital avait l’occupation maximale pour les soins des patients covid -19 avec 118 lits, à l’heure actuelle, l’hôpital dispose de 31 lits pour les personnes touchées par le SRAS-CoV-2, ce qui le rend possible d’allouer des espaces pour la chirurgie et de réactiver le programme chirurgical, en plus de cela, plus de 85% des employés sont vaccinés, ce qui génère une plus grande sécurité du personnel.

«Pendant la pandémie, nous avons effectué en moyenne 550 chirurgies par mois, uniquement dans les salles centrales et pendant les heures normales, avec ce plan nous en effectuerons 250 de plus», a expliqué le directeur.

Sur la base des données de la coordination du bloc opératoire de San Juan de Dios, entre mars et décembre 2020, cet hôpital a réalisé 9556 chirurgies au total (en tenant compte de toutes les salles d’opération internes, externes et de gynécologie, et dans tous les quarts de travail) entre les urgences, prioritaires et oncologiques, de ces 1126 étaient des patients cancéreux. Une autre information importante est que 80% des procédures étaient très complexes et 20% étaient ambulatoires.

Sur les 15 salles d’opération de San Juan de Dios, 11 seront utilisées pour réactiver le programme chirurgical, les quatre autres sont disponibles pour les cas de covid-19 ou les patients indéterminés (on ne sait pas encore s’ils sont positifs pour le SRAS-CoV -2 – cela arrive par exemple dans les chirurgies d’urgence) à qui une intervention chirurgicale ou une césarienne ou un accouchement doit être pratiquée.
«Nous distribuons les salles d’opération en tenant compte de la demande d’interventions chirurgicales de chaque spécialité, dans ce cas, celles qui ont la plus forte demande sont l’orthopédie, l’ophtalmologie, la chirurgie générale et l’urologie, ces services auront plus de salles par semaine», a expliqué le médecin Zamora Castellanos.

Dernières nouvelles