et-loader

PROTOCOLE SANITAIRE APPROUVÉ POUR LA REPRISE DES ACTIVITÉS PHYSIQUES ET RÉCRÉATIVES

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp
Partager sur telegram
Partager sur email

Les habitants des communautés de tout le pays pourront reprendre la pratique en groupes contrôlés sous supervision technique, l’aérobic, le yoga, le pilates, les exercices fonctionnels, entre autres, a annoncé le ministre des sports, Hernán Solano Venegas, lors de l’annonce de l’approbation du “Protocole spécifique pour les activités physiques et récréatives”.

Il s’agit d’un protocole qui vise à prévenir et à atténuer – conformément aux mesures dictées par le ministère de la santé – la COVID-19, tout en permettant aux personnes de se recréer sous la responsabilité de se protéger contre la pandémie.



Les mesures établies dans le protocole comprennent la nomination préalable, le respect de la capacité établie par l’organe directeur de la santé, la distance de deux mètres, l’hygiène personnelle, le nettoyage et la désinfection constante des installations, la ventilation des espaces clos pour éviter la concentration de gouttelettes respiratoires et d’aérosols.

En outre, le guide de santé met l’accent sur l’interdiction de la pratique récréative si une personne a de la fièvre, un malaise général, une toux, des difficultés respiratoires, une perte d’odorat ou une altération de la perception du goût des aliments. Les personnes qui ont eu des contacts familiaux ou domestiques avec des personnes présentant des symptômes de grippe ou qui sont soupçonnées d’avoir le COVID-19 ne seront pas non plus autorisées à entrer dans l’établissement.

Le ministre Solano Venegas a remercié le comité consultatif du protocole technique de son bureau, ainsi que l’Institut costaricain des sports et des loisirs, le ministère de l’éducation publique, les représentants des comités cantonaux des sports et des loisirs et l’académie pour avoir rédigé ce protocole de santé, “qui bénéficiera à des milliers de citoyens en leur permettant de pratiquer à nouveau leurs disciplines préférées au sein de leurs communautés”, a-t-il déclaré.

“Ce guide permettra à de nombreux résidents des communautés – dans le cadre des dispositions sanitaires établies – de reprendre plus facilement la pratique d’activités visant à apporter la santé physique et émotionnelle aux personnes qui ont été touchées par des mesures telles que l’isolement social”, a déclaré le ministre des sports. feature=oembedHernán Solano Venegas, ministre des sports

Les mesures de santé incluses dans le document comprennent:

Permis de santé. Chaque organisation sportive ou récréative (centres sportifs, académies, clubs, équipes, etc.) doit disposer d’un permis de santé valide.

Pré-nomination. Chaque administration de l’installation sportive ou récréative doit coordonner et fixer des rendez-vous avec les utilisateurs par téléphone ou par voie numérique en fonction du temps et de l’espace disponibles pour l’entraînement dans leur installation.

Horaire. Entre chaque séance, il doit y avoir une différence de 30 minutes pour éviter l’encombrement à l’entrée et à la sortie de l’installation et pour procéder au nettoyage et à la désinfection de l’installation dans ce laps de temps.

Le nettoyage. Chaque administration d’installations sportives ou récréatives doit avoir une personne chargée du nettoyage et de l’entretien et disposer d’un registre de conformité qui permet de prouver les procédures et les périodes de nettoyage.

Les espaces verts. L’ouverture d’espaces verts et d’espaces sportifs ou récréatifs de plein air (espaces communs) est laissée à la discrétion de la direction de l’établissement, pour autant qu’elle dispose des moyens nécessaires pour appliquer correctement les protocoles et garantir la sécurité sanitaire.

Bulle sociale. Ceux qui pratiquent le sport ou l’activité récréative doivent se passer d’un accompagnateur. Toutefois, dans le cas de mineurs ou de personnes handicapées, ils ne peuvent être accompagnés que d’une seule personne appartenant à la même bulle et ayant l’âge légal, respectant toutes les mesures d’hygiène générales.

Ventilation. Toutes les fenêtres et les portes doivent être ouvertes autant que possible pour assurer la meilleure ventilation et la meilleure circulation d’air possible, de sorte que les gouttelettes respiratoires et les aérosols contaminés par le virus ne soient pas concentrés, car ils sont emportés par l’air.

La démarcation. L’organisation ou l’entité chargée de l’activité délimite un espace pour chaque utilisateur qui respecte la distance minimale de 2 mètres carrés. Par conséquent, l’utilisateur doit rester dans l’espace attribué pendant toute la durée de la session.

L’hygiène personnelle. La personne qui pratique un sport, un loisir ou une activité physique doit toujours transporter son équipement de protection individuelle (gel d’alcool, masque avant et après l’activité, entre autres, hydratation) dans le moyen de transport qu’elle utilise. Le protocole complet peut être consulté sur le lien suivant : https://bit.ly/38C3IKL

Dernières nouvelles