et-loader

Musée municipal de Cartago : l’exposition des œuvres de Carmen Naranjo commence son voyage vers 200 ans d’indépendance

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp
Partager sur telegram
Partager sur email
  • L’exposition gratuite sera ouverte au public du mardi 19 janvier au 21 mars, de 9 h à 16 h, selon les protocoles du ministère de la santé

    Plus de 120 œuvres réalisées à l’aide de plumes, de crayons et de crayons de couleur composent l’exposition “De la parole à l’image”. Carmen Naranjo, una apreciación plástica”, qui ouvre du 19 janvier au 21 mars, au musée municipal de Cartago. Les œuvres qui composent l’exposition montrent la façon dont Carmen Naranjo a perçu son environnement naturel et urbain et sa relation avec les êtres vivants.
Fotografía: Exposición “De la Palabra a la Imagen. Carmen Naranjo, una apreciación plástica”. Fundación Carmen Naranjo y Museo Municipal de Cartago

L’œuvre de Naranjo, qui a été ministre de la culture, de la jeunesse et des sports, sera exposée gratuitement et convient à tous les publics ; son œuvre plastique sera accompagnée de certains de ses écrits et de sa poésie.

L’exposition “De la parole à l’image. Carmen Naranjo, une appréciation plastique”, sera accompagné d’un agenda culturel, avec un accent sur l’édition historique du Costa Rica, l’héritage historique de Cartago et la vallée d’El Guarco.

Avec cette activité, la Fondation Carmen Naranjo se joint aux efforts de commémoration des 200 ans de l’indépendance du Costa Rica, menés par la Mairie de Cartago, le Ministère de la Culture et de la Jeunesse, le Musée Municipal de Cartago, la Commission du Bicentenaire, l’Institut National d’Apprentissage et le Système de la Bibliothèque Nationale.

Fotografía: Exposición “De la Palabra a la Imagen. Carmen Naranjo, una apreciación plástica”. Fundación Carmen Naranjo y Museo Municipal de Cartago

L’héritage de Carmen Naranjo. L’exposition s’ouvre dans la ville et, au cours du mois qui a vu la naissance de Naranjo : Cartago. Virginia Borloz Soto, présidente de la Fondation Carmen Naranjo, a expliqué que le but de l’exposition est de promouvoir la connaissance de l’œuvre de l’écrivain. “Carmen Naranjo est une figure qui s’est distinguée dans la littérature, la culture et la politique nationale. En outre, elle a développé des œuvres graphiques, que nous voulons faire connaître à la population costaricienne”, a déclaré M. Borloz.

“Naranjo était l’admiration et l’étonnement ; un maître dans le maniement des mots, du langage et un créateur de sens”, a ajouté Borloz.

Un événement dans le cadre de la commémoration. L’exposition fait partie du projet mené par le ministère de la culture et de la jeunesse intitulé “Cartographies du bicentenaire”, qui vise à compiler et à transmettre de manière accessible des connaissances spécialisées à des groupes intéressés et actifs dans la valorisation du patrimoine comme facteur de développement, et répond à l’objectif de générer des circuits de promotion culturelle en partenariat avec les gouvernements locaux et les organisations de la société civile.

Sylvie Durán, ministre de la Culture et de la Jeunesse, a indiqué que “le projet “Cartographies du bicentenaire” approfondit le travail que nous réalisons avec l’Institut du tourisme du Costa Rica en matière de gestion intégrale des destinations touristiques et renforce également les processus d’inventaire culturel que nous réalisons à partir de plusieurs de nos institutions. En outre, il nous permet de travailler sur la confluence entre l’éducation et le tourisme, qui est à la base d’une proposition de planification territoriale dans laquelle les éléments culturels et les identités du pays sont considérés comme une partie centrale du développement local”.

M. Durán a ajouté qu'”en cette année de commémoration des 200 ans de l’Indépendance, où nous célébrons également le 50e anniversaire du ministère de la Culture et de la Jeunesse (MCJ), nous cherchons à consolider les outils indispensables à une politique culturelle solide qui facilite l’articulation du secteur avec ses alliés naturels : l’éducation, le tourisme, l’urbanisme et le développement local, qui aujourd’hui plus que jamais, sont indispensables à sa réactivation et à sa durabilité.

“Par cet engagement, nous nous joignons à l’effort de la Fondation Carmen Naranjo pour préserver l’héritage d’une figure comme Carmen Naranjo qui, avec les figures fondatrices du MCJ, est une pionnière et engagée dans son temps. En ce sens, Doña Carmen avait un intérêt particulier à préserver le patrimoine du pays, à décentraliser la culture et à s’approprier la mémoire”, a conclu la ministre.

Dernières nouvelles

Get a Quotation

We work and have contact with several hotel, agencies and tour operators. If you are planning a group travel or your company is looking for incentives and rewards contact us and we will pass as your inquiry to several providers. This service is completely free.