et-loader

Mesures extrêmes de l’hôpital d’Alajuela pour protéger les utilisateurs et les fonctionnaires

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp
Partager sur telegram
Partager sur email

L’hôpital de San Rafael de Alajuela a pris des mesures extrêmes pour protéger ses utilisateurs et ses fonctionnaires, a rapporté la direction médicale de cet hôpital.

Parmi les mesures prises, la suspension de la consultation externe est maintenue, au cas où le service d’urgence continue à fonctionner 24h / 24 et 7j / 7 avec une approche en réseau pour les patients nécessitant une hospitalisation dans des spécialités médicales de gynécologie et d’obstétrique, de pédiatrie et de médecine interne. .

L’hôpital de jour continue de pouvoir soigner tous les patients présentant des symptômes respiratoires et un lien épidémiologique présumé. Pour la prise en charge des patients suspectés et confirmés par COVID-19 nécessitant une hospitalisation, les actions de Médecine Interne sont renforcées et l’utilisation des espaces pour une prise en charge efficace de ces patients est restructurée.

Conformément à la ligne directrice institutionnelle du télétravail, elle a été accordée aux postes qui remplissent les conditions pour mener à bien leur travail. Le directeur médical de la Caja, le Dr Mario Ruiz Cubillo, a rappelé que faire face à cette urgence mondiale implique une série de responsabilités, de l’institutionnel au personnel, et a insisté pour appeler la population à suivre les mesures préventives qui lui sont proposées. .

En revanche, le directeur médical a indiqué que dans d’autres centres médicaux, l’instruction d’appliquer la procédure d’occupation minimale, que l’institution avait établie pour ces cas, avait été appliquée. De même, plusieurs centres ont commencé à définir des zones spécifiques pour la prise en charge différenciée des patients respiratoires dans les centres hospitaliers et les 104 zones de santé.

De même, le Dr Ruiz a de nouveau demandé à la population de soutenir le système de santé dans ses efforts: «rester à la maison et adopter des mesures d’hygiène sont des décisions que les gens doivent prendre au sérieux. La distanciation sociale et l’évitement du contact direct ne devraient pas être facultatifs, mais les règles que nous appliquons pendant la durée de cette pandémie. »

Dernières nouvelles