et-loader

L’Hôpital pour enfants déploie un module mobile pour soigner les patients présentant des symptômes respiratoires

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp
Partager sur telegram
Partager sur email

L’Hôpital national pour enfants (HNN) a commencé le processus d’installation de modules mobiles qui lui permettront d’avoir une zone de classification externe pour les patients, afin que ceux qui présentent des symptômes respiratoires puissent être empêchés d’entrer dans le centre médical et de faire plus de gestion en temps opportun de votre attention.

Cette mesure fait partie du plan d’urgence du centre pédiatrique en raison de la situation nationale due au COVID-19 et où des alternatives sont recherchées pour protéger les patients qui consultent pour d’autres raisons, les parents et les responsables.

“L’hôpital mobile permettra de séparer les consultations respiratoires et non respiratoires, de manière à ce que les enfants atteints de cancer, immunodéprimés, cardiaques, pneumopathes, prématurés, etc. puissent venir avec plus de sécurité et de tranquillité dans les consultations de suivi et garantir la continuité de leur traitements ”, a expliqué la Dre Olga Arguedas, directrice générale du HNN.

La structure sera située dans le jardin principal du centre qui comprend 9 modules qui comprennent:
  Zone d’attente et de triage.
  Attention bureaux.
  Salle d’attente de réévaluation.
  Thérapie par inhalation.
  Domaines d’attention aux cas possibles COVID-19.
  Vestiaires.
  Service de santé.

Les patients évalués et classés comme suspects et confirmés seront isolés dans des modules spéciaux où ils bénéficieront de soins spécialisés dispensés par des équipes de santé telles que des radiographies portables, des tests de laboratoire, des médicaments, etc., le tout sans avoir besoin d’entrer à l’hôpital. La logistique d’admission aura quelques changements, car la zone d’urgence de la clinique externe sera déplacée vers l’entrée principale par la zone de classification de l’hôpital mobile où tous les cas seront traités pour être évalués.

L’accès pour la visite aux patients hospitalisés se fera par l’entrée ambulatoire, ainsi que les admissions pour la pharmacie, le laboratoire, les radiographies et les rendez-vous prévus dans les bureaux du premier étage. L’installation de l’hôpital mobile est en charge du groupe brigade du centre pédiatrique et la logistique a été développée par un groupe interdisciplinaire de responsables liés à la santé au travail, à l’équipe médicale d’urgence, à la consultation en traumatologie et ambulatoire, aux soins infirmiers, à l’entretien, à la surveillance épidémiologique, à l’administration entre autres.

Il devrait entrer en service à partir de ce jeudi 19 mars.

Dernières nouvelles