et-loader

Les organisations sociales soutenues par le JPS se préparent avant COVID-19

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp
Partager sur telegram
Partager sur email

Les refuges de longue durée, les garderies qui accueillent des personnes en situation de vulnérabilité-pauvreté se préparent à affronter COVID 19.

Par la formation, le renforcement des réglementations sanitaires, l’élimination des désinfectants, du gel alcool, des gants, etc. Les personnes qui travaillent ou dirigent des organisations – comme les foyers et les centres de jour pour personnes âgées – se préparent avec les contributions de la Loterie d’État de l’Office de protection sociale, qui transfère tous les mois les ressources nécessaires au fonctionnement quotidien de ces entités. bien social.

En raison de la nécessité de se préparer à ce virus, le JPS les a autorisés à dépenser ce dont ils ont besoin à la fois pour le nettoyage et la prévention ainsi que pour la nourriture des personnes âgées qui font partie des centres de jour, car ils ne peuvent pas y assister en raison de la fermeture de ces installations comme prévention. Le personnel du centre prépare les colis et ramène la nourriture à la maison.

En outre, avec le soutien du JPS, la Fédération nationale des croisades pour la protection des personnes âgées, FECRUNAPA, l’achat direct d’alcool en gel auprès de FANAL sera effectué. Selon Grettel Arias, chef du département de la gestion sociale, “la présidence du JPS a contacté directement le ministre de l’Agriculture pour faciliter le processus qui permet l’acquisition d’alcool pour les organisations sociales”.


Actuellement, plus de 400 organisations à travers le pays reçoivent un soutien financier du JPS. «Ces programmes fournissent des services aux personnes en situation de vulnérabilité. Il existe 75 foyers et 68 centres de jour pour adultes et personnes âgées, mais il existe également des programmes pour les mineurs vulnérables ou les personnes handicapées de tous âges. “Nous ne pouvons pas oublier qu’en raison de leurs conditions, ils exigent toute solidarité”, a déclaré Esmeralda Britton González, présidente du conseil d’administration du JPS.

Dernières nouvelles