et-loader

Les ministres des affaires étrangères du SICA ont approuvé le plan régional de prévention, de confinement et de traitement du COVID-19

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp
Partager sur telegram
Partager sur email

Dans le cadre du Conseil extraordinaire des ministres des affaires étrangères du Système d’intégration centraméricaine (SICA), les ministres du Belize, du Costa Rica, du Guatemala, du Honduras, du Nicaragua, du Panama et de la République dominicaine ont convenu le 26 mars 2020 d’approuver le plan d’urgence régional visant à compléter les efforts nationaux de prévention, de confinement et de traitement du coronavirus (COVID-19) et d’autres maladies à propagation rapide.

Ce plan permettra d’articuler des efforts et des synergies coordonnés autour des axes de la santé et de la gestion des risques, du commerce et des finances, de la sécurité, de la justice et des migrations, de la communication stratégique et de la gestion de la coopération internationale.

Le ministre des Affaires étrangères du Costa Rica, Rodolfo Solano Quirós, a exprimé son soutien au contenu du Plan, et a assuré que «le suivi et la mise en œuvre des actions de manière efficace et effective sont transcendantaux au profit de la population. Il est nécessaire d’aborder la productivité de la région sur le long terme, donc des actions concrètes doivent être menées en direction des populations les plus vulnérables et avec le soutien des partenaires au développement, avoir une feuille de route pour la mise en œuvre de la reprise économique. »

Le ministre des Affaires étrangères, Solano Quirós, a souligné la préoccupation des citoyens des pays membres du SICA qui se trouvent dans d’autres pays de la région et la nécessité de mettre en place des mesures sûres pour leur transfert vers leur pays d’origine.

De même, en étroite coordination avec les institutions nationales correspondantes, il suivra la mise en œuvre et l’exécution de cet effort régional précieux.

Le plan d’urgence régional prévoit plus de 1900 millions de dollars pour des initiatives dans les domaines susmentionnés, selon la SICA et la Banque centraméricaine d’intégration économique (CABEI).

La délégation costaricienne était composée, en plus du ministre des Affaires étrangères Solano Quirós, du vice-ministre des Affaires étrangères pour les Affaires multilatérales, Christian Guillermet Fernández, du directeur général de la politique étrangère, Alejandra Solano Cabalceta et du chef du Département des organisations internationales, Circe Villanueva Monge.

Dernières nouvelles