et-loader

Les classes MEP reviendraient en septembre. Les parents pourront décider d’envoyer ou non leurs enfants.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp
Partager sur telegram
Partager sur email

Les autorités des ministères de l’Éducation publique et de la Santé ont annoncé le report du retour à la fréquentation scolaire dans les écoles jusqu’en septembre, en raison de la situation due à l’urgence provoquée par COVID-19 et à l’empêchement d’avancer dans les phases d’ouverture proposées par le gouvernement de la République.

Le retour en face à face est envisagé pour septembre, à condition que les conditions épidémiologiques le permettent. En commençant par le retour progressif et contrôlé dans les centres éducatifs, le député respectera la volonté des parents, des représentants et, en général, des familles d’envoyer ou non des cours en face à face pour leurs fils et leurs filles.

Il est important de mentionner que dans les cas où la famille n’autorise pas le mineur à suivre les cours, le MPE facilitera le suivi pédagogique nécessaire par d’autres moyens, afin qu’ils continuent d’être liés au processus et au système éducatif.

«Tant que l’état de santé d’urgence nationale persistera, le député européen tiendra compte de l’avis de la famille quant à l’opportunité d’envoyer ou non leurs fils et leurs filles en classe; Et si pour des raisons de sécurité pour la santé et la vie des mineurs, ils décident de ne pas les envoyer en classe, ils peuvent choisir de ne pas le faire, mais tant qu’ils garantissent qu’ils fourniront les moyens de poursuivre le suivi pédagogique à distance assuré par le personnel enseignant. du député européen “, a déclaré le ministre Cruz, qui a assuré que le service éducatif continuerait d’être fourni à tous les étudiants, à distance ou de manière mixte (en face à face et à distance).

Pour défendre le droit à l’éducation, le report du retour force le renforcement de l’enseignement à distance, dont les résultats jusqu’à présent et comme l’indiquent les données statistiques du MPE, sont notoires, bien que insuffisants, car il est nécessaire de ne laisser aucun élève derrière .

Grâce à l’outil technologique appelé Système général d’information des centres éducatifs, le nom et le numéro d’identification de tous les 1 067 091 étudiants inscrits sont aujourd’hui connus, et il a été possible de créer le même nombre d’e-mails et les moyens par lesquels Ils ont été contactés par leurs professeurs.

Aujourd’hui, nous avons les outils pour affirmer qu’au 7 juillet, nous comptions 595 771 utilisateurs actifs sur la plate-forme Microsoft Teams et des comptes de messagerie de travail pour 69 007 enseignants et 500 987 étudiants.

«Nous reconnaissons qu’il existe un écart, mais nous disposons aujourd’hui d’informations concrètes qui nous permettent d’identifier les étudiants qui reçoivent le service éducatif et de quelle manière; ainsi que nous savons combien et quels enseignants mettent en œuvre la stratégie J’apprends à la maison », a déclaré Guiselle Cruz, ministre de l’Éducation.

Cruz a ajouté que ces efforts sont accompagnés de l’utilisation de plates-formes technologiques, ainsi que de programmes de radio et de télévision qui ont accompagné le processus d’apprentissage.

La Chambre nationale de radio et SINART continuent d’apporter leur contribution, offrant des espaces quotidiens pour les programmes éducatifs que nous produisons avec le soutien de l’Union européenne, et que nous transmettrons sur différentes stations de la Chambre nationale de radio ainsi que sur la fréquence Costa Radio Rica de SINART.

Des efforts se poursuivent à la télévision via SINART et bientôt à la télévision privée.

L’éducation continue

Nous avons développé une stratégie de récupération de contenu afin que les périodes de pandémie aient moins d’impact sur le processus d’apprentissage et nous pouvons les évaluer et les promouvoir de manière équitable, opportune et pertinente.

Nous avons un modèle d’évaluation et de promotion, approuvé par le Conseil supérieur de l’éducation, afin qu’il soit possible de connaître les niveaux de progression des étudiants, afin de ne pas ralentir leurs objectifs de développement personnel. Ce nouveau modèle d’évaluation sera utilisé tout au long de l’année scolaire, même pour revenir à la fréquentation de la classe.

Dernières nouvelles