et-loader

Le Temple de la Musique fête ses 100 ans. Qui était son architecte?

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp
Partager sur telegram
Partager sur email

Francisco Salazar Quesada (San José, 1892-1968) a étudié l’architecture à l’Université Santa Clara de Californie, aux États-Unis et, en outre, il s’est consacré à la musique, à la peinture et à l’enseignement à la Faculté d’ingénierie de l’Université du Costa Rica. Il a été le créateur d’une œuvre architecturale urbaine exceptionnelle et de bâtiments de santé à travers le pays. Son art architectural a transcendé les frontières nationales, car il a été le gagnant de plusieurs concours en Amérique centrale.

Il a construit, entre autres œuvres et en plus du Temple de la Musique; l’Union Club de San José (1924), l’église paroissiale de San Ramón (1924) et le Reformatorio de Mujeres à Guadalupe aujourd’hui, le palais municipal de Goicoechea. En compagnie du peintre et architecte Teodorico Quirós, il conçoit la basilique de Santo Domingo de Heredia (1924) avec des influences coloniales et néo-baroques hispaniques.

Dans le cadre de ses travaux lui sont attribués: la conception du plan de l’école San Luis Gonzaga à Cartago, la construction du marché Alajuela, le bâtiment de la Faculté de droit, du presbytère et de l’Aula Magna et, enfin, la gare de Avenue 22 pour le chemin de fer électrique vers le Pacifique, selon les informations de la Faculté des Beaux-Arts de l’Université du Costa Rica.


Fuentes:

  1. Zamora H. Carlos Manuel. Circuito turístico cultural. Distrito El Carmen, ciudad de San José. Publicación del Centro de Patrimonio Cultural.
  2. Universidad de Costa Rica. (1968). Facultad de Bellas Artes. [Folleto]. San Pedro: Departamento de Publicaciones de la Universidad de Costa Rica.
  3. Periódicos:
  • La Prensa, lunes 27 de diciembre de 1920, p.2.; martes 28 de diciembre de 1920, p.2.; miércoles 29 de diciembre de 1920, p.2.
  • Diario de Costa Rica, 28 de diciembre de 1920, p.8.

Fotografías antiguas y artículos de periódicos de 1920 aportados por Carlos Luis Fallas Pastor y Sonia Gómez Vargas historiadores del Centro de Patrimonio Cultural.

Dernières nouvelles