Le Secteur du commerce extérieur rassemble les principales chambres d’affaires dans une table exécutive qui abordera l’impact de COVID-19

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp
Partager sur telegram
Partager sur email
  • Le Conseil d’administration du Secteur du commerce extérieur assistera quotidiennement aux situations émergentes
  • Des hiérarchies de plus de 10 chambres et 4 ministères ont participé à la réunion virtuelle ce jeudi après-midi

Les autorités du ministère du Commerce extérieur (COMEX), de la Promotora del Comercio Exterior (PROCOMER) et de la Coalition costaricienne pour les initiatives de développement (CINDE) ont convoqué cet après-midi une réunion virtuelle avec les chambres d’affaires représentant le secteur du commerce extérieur. L’objectif de la réunion était d’identifier les effets actuels et potentiels sur le secteur dus à la pandémie de COVID-19, d’écouter leurs préoccupations concernant les mesures prises et de garantir des canaux pour attirer l’attention en temps opportun sur les situations qui disparaissent. présentation. En conséquence, une communication exécutive permanente et un mécanisme de travail conjoint seront mis en place.

Parmi les participants, il y avait des dirigeants de l’Union costaricienne des chambres et associations d’entreprises privées (UCCAEP), de la Chambre des exportateurs du Costa Rica (CADEXCO), de la Chambre nationale d’agriculture et d’agroindustrie (CNAA), de la Chambre des industries du Costa Rica (CICR), la Chambre costaricienne de l’industrie alimentaire (CACIA), la Chambre de commerce du Costa Rica, la Chambre de commerce extérieur et les représentants des maisons étrangères (CRECEX), la Chambre costaricienne des technologies de l’information et de la communication (CAMTIC), la Chambre des services aux entreprises de haute technologie (CAMSCAT), la Chambre de commerce costaricano-américaine du Costa Rica (AMCHAM), l’Association nationale des consommateurs libres, les consommateurs du Costa Rica, la National Horticultural Corporation, FENASCO, UPA National, ainsi que les hauts hiérarchies de l’agriculture et de l’élevage (MAG), de l’économie, de l’industrie et du commerce (MEIC) et des relations extérieures et du culte.

“Notre objectif est de relever les défis des hommes d’affaires avec la plus grande agilité pour faire ce qui est possible pour réduire les impacts sur les entreprises du secteur et, par conséquent, sur notre économie”, a déclaré la ministre du Commerce extérieur, Dyalá Jiménez Figueres.

Pour sa part, le vice-ministre du commerce extérieur, Duayner Salas Chaverri, a ajouté que «dans ce contexte, il était extrêmement important de créer un tableau qui nous permettrait non seulement d’avoir un espace pour résoudre les problèmes, mais aussi d’échanger des informations sur la façon dont il évolue. le commerce au niveau mondial ».

Des sujets tels que les suivants ont été discutés lors de la réunion:

  • La situation est les ports, les aéroports et les postes frontaliers terrestres;
  • Résultat des consultations avec les entreprises concernant les dommages;
  • Mesures annoncées par le gouvernement et améliorations possibles pour répondre aux sensibilités du secteur

Par ailleurs, le secteur des entreprises a été informé des principales actions que CINDE et PROCOMER mènent:

Dernières nouvelles