et-loader

Le musée d’art du Costa Rica a inauguré une exposition présentant ses nouvelles acquisitions 2018-2021.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp
Partager sur telegram
Partager sur email

2 juin 2021 Museo de Arte Costarricense Consecutivo 123

Le Museo de Arte Costarricense invite le public à visiter sa nouvelle exposition Récupérer et réimaginer : nouvelles acquisitions 2018-2021, qui a ouvert ses portes en juin dernier. L’exposition articule un ensemble d’œuvres d’art qui sont incorporées au patrimoine national, en les regroupant par artistes et par noyaux thématiques.

  • L’exposition Recovering and Reimagining : New Acquisitions 2018-2021 est composée de 135 œuvres de 23 artistes.
  • L’exposition peut être visitée dans l’allée centrale et les espaces environnants du bâtiment patrimonial du MAC, situé dans le parc métropolitain de La Sabana.

San José, 2 juin 2021. Le Museo de Arte Costarricense (MAC) invite le public à visiter sa nouvelle exposition Recovering and Reimagining : New Acquisitions 2018-2021, qui a ouvert ses portes en juin dernier. L’exposition articule un ensemble d’œuvres d’art qui sont incorporées au patrimoine national, en les regroupant par artistes et noyaux thématiques.

Recovering and Reimagining se présente comme un parcours d’œuvres de multiples artistes, à travers des axes thématiques tels que la politique et le pouvoir, les œuvres de grands maîtres, les portraits symboliques, les paysages, l’érotisme, et autres. Avec cette exposition, le Museo de Arte Costarricense cherche à montrer le résultat de l’important, et souvent invisible, travail technique et administratif qu’implique la conservation et l’enrichissement de la plus importante collection d’arts visuels du Costa Rica.

L’exposition est composée de 135 œuvres d’artistes aux formats et techniques très divers : Adela Marín, Adrián Arguedas, Alberto Murillo, Ale Rambar, Alvaro Bracci, Álvaro Herrera, Ana Martén, Andrés Murillo, Ángela Pacheco, Antolín Chinchilla, Arturo Herrera, Cathy Giusti, Claudio Cardona, Emil Span, Enrique Echandi, Fausto Pacheco, Franz Spath, Grace Herrera, Javier Calvo, Jorge Gallardo, José Miguel Páez, José Miguel Rojas, José “Chepito” Ureña, Juan Portuguez, Leda Astorga, Leonel González, Luciano Goizueta, Luis Paulino Delgado, Luis Tenorio, Manuel Antonio Arroyo, Margarita Bertheau, Margarita Quesada, Mariano Prado, Miguel Hernández, Osvaldo Sequeira, Paul Antoine Baduel, Paulina Ortiz, Pedro Arrieta, Rafael “Rafa” Fernández, Rafael “Felo” García, Rafael Ottón Solís, Ricardo Ávila, Ricardo Ulloa Barrenechea, Roberto Lizano, Rodolfo Stanley, Rolando Garita, Ronald Porras, Rossella Matamoros, Sofía Rodríguez “Pájara Pinta”, Sonia Lines, Sussy Vargas et Ulises Rivera “Ulillo”.

Beaucoup des pièces qui composent l’exposition sont entrées par la figure du transfert entre institutions, comme résultat du projet Gestión de Colecciones Estatales, par lequel le MAC, depuis 2018, cherche à ordonner les collections publiques d’arts visuels. De cette manière, l’institution récupère et valorise des œuvres importantes du patrimoine de l’État. Après de nombreux conditionnements et améliorations apportés aux œuvres par le MAC, il est possible, aujourd’hui, de les apprécier dans de meilleures conditions, assurant ainsi leur jouissance et leur conservation.

“L’exposition ‘Récupérer et réimaginer’ est une invitation à approcher la collection institutionnelle, qui a été enrichie et actualisée ces dernières années. Le visiteur pourra redécouvrir des pièces restées peu ou pas accessibles au public, ou des œuvres qui permettent de renouveler et d’élargir la représentation des artistes et des thèmes. L’enrichissement et la professionnalisation de la gestion de la collection institutionnelle est une tâche qui nous permet de réimaginer les possibilités offertes par les collections d’arts visuels dans la construction des identités et comme reflet de la société qui les façonne et les protège”, a commenté Rafael Venegas Arias, conservateur et commissaire de l’exposition, responsable du projet de gestion des collections d’État du MAC.

Votre visite au musée d’art costaricien

L’exposition est disponible dans le bâtiment de l’ancien aéroport de La Sabana, situé dans le parc métropolitain, qui abrite aujourd’hui le musée d’art du Costa Rica. L’entrée et le parking pour les visiteurs sont gratuits. Vous pouvez visiter le MAC du mardi au dimanche, de 9 heures à 16 heures. Pour réserver votre billet, appelez le 4060-2315, du mercredi au dimanche, de 8 heures à 16 heures.

Le musée d’art costaricien dispose de protocoles de santé et de sécurité pour la prévention du COVID-19. Chaque visiteur entrant dans les installations doit donc se conformer aux directives de désinfection et suivre les instructions du personnel lors de la visite des galeries.

Production – Musée d’art du Costa Rica

Reproduction – Unité de communication – MCJ / Consecutivo 123 / FEM / 02-06-2021

Dernières nouvelles