Le ministère des Finances publie sa projection pour les 5 prochaines années. Avec des attentes de forte réduction du déficit.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp
Partager sur telegram
Partager sur email

Pour la première fois, le ministère des Finances a publié le 27 avril 2021 le rapport «Cadre budgétaire à moyen terme (MFMD) pour les années 2021-2025», dans lequel sont projetés les revenus, les dépenses et les besoins de financement pour cette période de cinq ans .

La politique budgétaire de ces années vise à assurer la viabilité des finances publiques du pays dans les plus brefs délais. Il faut donc générer un ajustement budgétaire capable de créer les conditions permettant d’arrêter la tendance à la hausse de la dette de l’administration centrale et de la réduire dans les années à venir.

Les actions résultant de cette politique budgétaire amélioreront les finances publiques dans tous les domaines. Le déficit budgétaire de l’administration centrale s’est amélioré de 4,4 points de pourcentage (pp) entre 2020 et 2023, passant de 8,7% à 4,3% du PIB, tandis que la dette se stabiliserait à 76,0% par rapport au PIB en 2023, pour commencer à descendre à partir de cette période . En revanche, les besoins de financement seraient réduits de 1,8 p.p. du PIB, passant de 13,0% en 2020 à 11,2% du PIB en 2023.

Pour atteindre ces objectifs, des ajustements doivent être apportés pour améliorer le solde primaire de manière globale. Des mesures permettant de contenir et de réduire durablement les dépenses, et d’autres générant de nouvelles ressources pour le Trésor public, doivent être appliquées. Dans le même temps, il est nécessaire de répondre aux besoins de financement du gouvernement central à moyen et long terme, ainsi que d’améliorer la qualité des dépenses publiques, en mettant l’accent sur les dépenses sociales et en capital.

Dans le cadre de cette stratégie, du côté des dépenses, des mesures seront mises en œuvre pour la contenir et la réduire, dans le strict respect de la règle budgétaire, telle qu’établie par la législation en vigueur. En ce qui concerne les recettes fiscales, des mesures seront encouragées pour augmenter la charge fiscale actuelle.

Cela sera complété par une stratégie de financement à long terme visant à réduire le taux d’intérêt de la dette publique, grâce à des améliorations de la gestion de la dette sur le marché de la dette publique locale, qui sera complétée par l’approbation du budget des prêts d’appui par les organisations multilatérales. La réduction du taux d’intérêt devrait permettre de libérer des ressources internes, en appui au processus de relance économique.

«Les mesures de politique budgétaire adoptées à l’horizon à moyen terme défini dans ce document seront nécessaires pour que la stabilité des finances publiques et la soutenabilité de la dette créent l’environnement nécessaire pour que le Costa Rica continue sur la voie de la croissance et bien-être de sa population. Ainsi, la mise en œuvre du plan d’ajustement budgétaire, validé par l’approbation du Service Elargi du Fonds (SAF) par le Conseil du Fonds Monétaire International, est fondamentale dans la recherche de la stabilité macroéconomique et pour la promotion des activités économiques. . réalisée par les secteurs public et privé », a expliqué Elian Villegas, ministre des Finances.

Le Hiérarque a expliqué que ces estimations sont soumises à une série de risques budgétaires qui doivent être surveillés, et qui peuvent résulter de chocs macroéconomiques ou de la matérialisation de passifs éventuels. Parmi les risques budgétaires figurent ceux de l’endettement, des poursuites contre l’État, des régimes de retraite, des catastrophes naturelles et ceux de nature macroéconomique.

Le cadre budgétaire à moyen terme 2021-2025 est disponible sur www.hacienda.go.cr, section «Durabilité des finances publiques» (https://www.hacienda.go.cr/content/12870-sostenibilidad-de-las – finanzas-publicas) et sa préparation a été guidée par le Fonds monétaire international à travers l’assistance technique.

Language

Get a Quotation

We work and have contact with several hotel, agencies and tour operators. If you are planning a group travel or your company is looking for incentives and rewards contact us and we will pass as your inquiry to several providers. This service is completely free.