Le ministère de la Sécurité cherche à améliorer les conditions de travail du personnel frontalier

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp
Partager sur telegram
Partager sur email

Le vice-ministre de la Sécurité publique, Randall Vega Blanco, reste dans la partie nord du pays pour améliorer les conditions de tous les policiers qui travaillent à la frontière nicaraguayenne.

Au cours de son premier jour de tournée, il s’est rendu au Libéria, à La Cruz, à Guanacaste, ainsi qu’aux délégations de la police et au centre de formation de la police de Murcielago, pour livrer des fournitures aux agents tels que des masques, des masques et des produits de nettoyage.

En outre, il a prolongé l’accord de prêt jusqu’en septembre à l’hôtel El Paraje, où environ 160 policiers sont installés dans de très bonnes conditions qui permettent une distanciation sociale.

En outre, il a reçu de l’Association solidariste des employés de la sécurité publique, du gouvernement et de la police (ASEGOSEP) une machine à condensation qui produit de l’eau en captant l’air.

La hiérarchie a visité l’unité de la police montée avec le personnel du Service national de santé animale (SENASA) et la directrice régionale des Forces publiques de Guanacaste, la commissaire Katia Chavarría.

Après la surveillance, tous les quadrupèdes sont en bon état et avec la nourriture et les soins nécessaires pour une bonne performance. Le vice-ministre poursuit sa tournée d’Upala aujourd’hui pour livrer plus de fournitures et rechercher de meilleures conditions pour les officiers.

[block id= »covid-19-entradas »]

Language

Get a Quotation

We work and have contact with several hotel, agencies and tour operators. If you are planning a group travel or your company is looking for incentives and rewards contact us and we will pass as your inquiry to several providers. This service is completely free.