et-loader

Le MINAE ferme tous les parcs nationaux et zones sauvages protégées

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp
Partager sur telegram
Partager sur email

Dans le but d’intensifier les mesures contre le COVID-19 et de respecter les recommandations des comités locaux d’urgence, du ministère de l’Environnement et de l’Énergie (MINAE) et du Système national des aires de conservation (SINAC), ils ont annoncé qu’à partir de ce vendredi toutes les zones sauvages protégées (ASP) et les parcs nationaux du pays sont fermés.

La mesure de fermeture totale et immédiate s’appliquera jusqu’au 13 avril, date soumise aux mesures que le gouvernement de la République prendra pour contrer les effets du COVID-19 au Costa Rica.

La décision est prise après un suivi au cours duquel il a été constaté qu’une diminution des visites n’est pas attendue dans les prochains jours. “Cette disposition vise à protéger à la fois la santé des fonctionnaires et des touristes”, a déclaré la sous-ministre de l’Environnement Pamela Castillo.

Il a ajouté que des travaux sont en cours sur le plan d’assainissement pour la réouverture des sites de la meilleure manière possible. En outre, et que le MINAE et le SINAC poursuivent les opérations et les fonctions d’enquête, de contrôle et de protection.

Grettel Vega, directeur exécutif du SINAC, a indiqué que depuis les bureaux régionaux de l’entité, les protocoles de sécurité continueront d’être suivis pour contrer les effets de COVID-19. “Nous avons renforcé les achats de produits de nettoyage et de fournitures nécessaires pour agir conformément aux mesures mises en œuvre par le ministère de la Santé”, a-t-il déclaré.

En ce qui concerne les personnes qui ont payé pour entrer dans un parc national, leurs visites seront reportées. En cas de vente ou de réservation de billets en ligne via des revendeurs et des tiers, dédiés au tourisme, les directeurs des différentes aires de conservation communiqueront les mesures et coordonneront la marche à suivre.

Dans le cadre des mesures, le système de réservation en ligne et la plate-forme de vente de billets pour les parcs nationaux ou les zones sauvages protégées qui le envisagent sont fermés.

Les autorités du ministère de l’environnement et de l’énergie ont réitéré l’importance de respecter des actions préventives, telles que le lavage des mains, le nettoyage des surfaces et la distance d’un mètre et demi entre les personnes.

Les 11 zones sauvages protégées (ASP) et parcs nationaux qui recevaient 50% de la fréquentation mensuelle moyenne seront fermés ce vendredi. Il s’agit de:

Parc national Manuel Antonio
  Parc national du volcan Irazú
  Parc national de Marino Ballena
  Parc national de Tortuguero
  Parc national de Cahuita
  Parc national du volcan Tenorio
  Parc national du volcan Arenal
  Parc national de Rincon de la Vieja
  Parc national du Corcovado
  Parc national du volcan Poas
  Parc national de Carara

Dernières nouvelles