et-loader

Le gouvernement propose une taxe unique sur les bénéfices de l’INS pour réduire la dette et faire face à COVID-19

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp
Partager sur telegram
Partager sur email

Pour réduire la dette publique et faire face à l’urgence provoquée par COVID-19, le gouvernement de la République présentera la semaine prochaine un projet de loi créant un impôt unique sur les bénéfices nets de l’Institut national d’assurance (INS).

Le ministère des Finances estime que cette taxe pourrait générer 288 milliards de colones qui seront utilisés pour réduire la dette du gouvernement central et faire face à l’urgence générée par l’épidémie de COVID-19.

L’information a été dévoilée ce jeudi par le président de la République, Carlos Alvarado, via son profil Facebook officiel, avec le ministre des Finances, Rodrigo Chaves, et le président exécutif de l’INS, Elian Villegas.

L’initiative propose l’utilisation du chiffre de confiance et une émission de titres pour une somme proche de 288 milliards de colones, qui seront placés auprès du public investisseur. Parmi ceux-ci, environ 213 milliards seront mis à la disposition du public par des investisseurs et 75 milliards seront acquis par le National Insurance Institute lui-même.

Le ministre Chaves a déclaré que ce projet allège les finances publiques: “Il offre les liquidités dont le pays a besoin pour réduire la charge d’intérêt qui pèse sur les dépenses publiques, en plus de représenter un flux important pour financer les mesures d’urgence avant COVID-19” dit-il.

Cette nouvelle taxe remplacerait l’impôt sur le revenu payé par l’INS et 25% des bénéfices qui sont actuellement transférés à l’État et éliminerait les autres contributions qui doivent être versées à l’État costaricien.

L’INS maintiendra sa contribution au régime d’invalidité, de vieillesse et de décès (IVM) et à l’Institut national des statistiques et des recensements.

L’INS est une entreprise détenue par des Costariciens et doit leur être bénéfique. Ce projet en est un bon exemple, a déclaré le président exécutif de l’INS, Elian Villegas. “Nous voulons que le grand gagnant soit le Costa Rica”, a-t-il souligné.

Ce projet s’inscrit dans le cadre du plan Protect, dont l’objectif est d’accumuler des liquidités pour réagir de manière responsable aux besoins et en fonction de l’évolution de l’urgence provoquée par COVID-19.

Dernières nouvelles