et-loader

Le gouvernement du Costa Rica se prépare à acheter des vaccins tôt.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp
Partager sur telegram
Partager sur email

Actuellement, il y a plus de deux cents développements du vaccin contre le COVID-19, à différents stades de recherche. Rares sont les essais cliniques de phase II ou de phase III et il n’y a aucune garantie de succès pour aucun d’entre eux. Une forte demande mondiale, face à une offre encore incertaine, génère une concurrence internationale sans précédent.

Dans ce scénario, le ministère de la Santé, la Caisse de sécurité sociale du Costa Rica, le ministère des Affaires étrangères et du culte, le ministère du Plan et le ministère des Finances coordonnent les efforts pour, en fonction des compétences de chacun, analyser les aspects techniques, juridiques et budgétiser la manière dont le Costa Rica acquerra le vaccin contre le COVID-19.

Juridiquement, il faut définir comment adapter une situation sans précédent, d’un vaccin encore inexistant, aux exigences de la législation nationale en matière d’acquisition de vaccins. Techniquement, les développements de recherche sur lesquels le pays s’est déjà approché, et qui pourraient avoir des chances de succès du fait de la phase de recherche dans laquelle ils se trouvent, sont analysés, à savoir Pfizer, Astra Zeneca et Sinovac. De nouveaux contacts sont recherchés avec d’autres gouvernements et entreprises de développement pour pouvoir analyser différentes options de recherche en cours et participer aux efforts internationaux, aux niveaux mondial et régional, dans le but que le Costa Rica fasse partie de ces initiatives une fois qu’elles se concrétiseront. .

L’aspect budgétaire a une pertinence très significative. Le coût du vaccin est encore incertain et variera en fonction du développeur. Toutes les initiatives nécessitent des paiements anticipés, qu’il s’agisse d’achats mondiaux, régionaux ou directs que le pays peut effectuer. Ce sont des investissements risqués car aucun vaccin potentiel n’a de garantie de succès. Les mécanismes d’achat, les budgets nécessaires et le caractère exceptionnel de la situation sont plusieurs des sujets à l’étude.

Le gouvernement travaille de manière coordonnée, à partir de la compétence de chacune des institutions concernées, pour avoir accès à un vaccin de la manière la plus rapide et la plus transparente, en tenant compte de tous les aspects juridiques, techniques et budgétaires connexes.

Dernières nouvelles