Le gouvernement du Costa Rica ajoute des mesures pour limiter les dépenses

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp
Partager sur telegram
Partager sur email

La réduction des dépenses, l’utilisation du différentiel de prix des carburants, une facture pour les salaires élevés et le recours aux multilatéraux pour obtenir des lignes de financement sont les quatre actions présentées à l’Assemblée législative.

Le Conseil économique travaille sur les propositions mais a déclaré qu’il n’y avait pas de décision finale concernant les seuils et les montants des propositions.

Le gouvernement travaille sur des plans d’investissement public et de nouveaux profils d’employabilité post-pandémie.

Ce jeudi, le gouvernement a annoncé de nouvelles actions économiques devant l’Assemblée législative et le peuple pour faire face à l’impact que COVID-19 provoque sur l’économie costaricaine.

Comme l’a expliqué María del Pilar Garrido Gonzalo, ministre de la Planification nationale et de la Politique économique et coordinatrice du Conseil économique du gouvernement, elle cherchera à réduire toutes les dépenses du secteur public qui ne sont pas vitales, comme les voyages.

En outre, la proposition a été présentée d’utiliser le différentiel des prix du carburant et de ce qui diminue et de recourir à des entités multilatérales pour obtenir des lignes de financement qui nous permettent d’assurer la continuité et la réponse adéquate à la pandémie.

Enfin, un projet de loi pour une taxe de solidarité sur les salaires élevés, qui serait temporaire et s’appliquerait aux secteurs public et privé, est en cours d’élaboration, à l’intention de ceux qui gagnent des salaires élevés et fixes et jouissent actuellement de la sécurité et de la stabilité de l’emploi.

«Au sein du Conseil économique, nous délimitons l’organisation et la contribution des salaires les plus élevés dans les secteurs privé et public, ainsi que les revenus du capital, afin qu’ils contribuent à tirer parti du besoin de ressources plus importantes et à faire face à la attention à cette urgence. C’est une proposition qui est actuellement valorisée. Il s’agit d’une des mesures qui seront éventuellement présentées à l’Assemblée législative et que nous partageons aujourd’hui avec les députés pour parvenir à une décision commune “, a déclaré le leader.

De même, des mesures à long terme sont en cours d’élaboration avec des plans d’investissement public, de nouveaux profils d’employabilité et divers projets qui seront soumis à l’examen des députés.

Dernières nouvelles