et-loader

Le gouvernement a soumis à l’Assemblée législative un projet de loi pour un moratoire sur le paiement des impôts

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp
Partager sur telegram
Partager sur email

Le gouvernement de la République a déposé ce matin un projet de loi à l’Assemblée législative pour aider les entreprises, dans le contexte économique actuel, à disposer des ressources nécessaires pour payer les salaires, les charges sociales et les prêts, entre autres responsabilités.

Il s’agit d’un moratoire pour les paiements partiels de la taxe sur les bénéfices, le paiement de la taxe sur la valeur ajoutée et les taxes pour nationaliser les marchandises, au cours des mois d’avril, mai et juin 2020, qui peut être prolongé d’un seul Une fois par le Président de la République, jusqu’au 31 juillet 2020.

Ce projet fait partie de l’ensemble de mesures extraordinaires que le gouvernement a annoncé ce week-end, pour protéger les citoyens, la santé publique, renforcer la stabilité économique et atténuer les effets néfastes sur la population dus à l’épidémie de coronavirus.

“Notre objectif principal est la protection de l’ensemble de la population, c’est pourquoi nous consacrons tous les efforts et les ressources nécessaires pour relever pleinement ce défi et atténuer l’effet économique qui en résulte, en protégeant les travailleurs et les entreprises”, a affirmé le président de la République, Carlos Alvarado.

L’objectif de cette mesure est d’éviter qu’en raison du manque de liquidité et de la capacité d’acquérir des obligations de crédit, les entreprises soient obligées d’utiliser leur budget pour se conformer aux obligations fiscales, au détriment du paiement des responsabilités à leurs travailleurs.

«L’économie mondiale est confrontée au défi de voir les chaînes d’approvisionnement perturbées, de faire face à la volatilité des marchés financiers et à la baisse de la demande des consommateurs. Tout cela a des impacts négatifs dans différents secteurs clés, également dans notre pays, où nous avons déjà des conséquences dans le secteur du tourisme, par exemple. Cela nécessite des mesures urgentes pour protéger l’emploi et la production, et c’est ce que nous recherchons avec ce projet de loi, qui, nous l’espérons, sera discuté et approuvé prochainement par l’Assemblée législative », a expliqué le ministre des Finances, Rodrigo Chaves.

Le Trésor a précisé que le moratoire se réfère au paiement des impôts et non à la présentation des déclarations, qui doivent être faites dans les délais prévus par la loi. La mesure ne s’applique pas à ceux qui ont un exercice spécial.

A l’expiration de ce terme, les contribuables auront jusqu’au 31 décembre de cette année, pour payer les impôts d’avril, mai et juin sans intérêts, ni pénalités pour les infractions administratives liées au retard de paiement.

Dernières nouvelles

Get a Quotation

We work and have contact with several hotel, agencies and tour operators. If you are planning a group travel or your company is looking for incentives and rewards contact us and we will pass as your inquiry to several providers. This service is completely free.