et-loader

Le gouvernement a investi 2 712 millions dans 18 projets d’infrastructure dans les Caraïbes.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp
Partager sur telegram
Partager sur email

Dans le cadre de la célébration du 31 août, Journée de la personne noire et de la culture afro-costaricaine et dans le cadre des engagements pris dans la stratégie Mesa Caribe, l’Institut de développement rural (Inder) a signalé que, l’année dernière, il a investi 2 712 millions dans 18 projets d’infrastructure rurale dans la région de Huetar Caribe.

Les œuvres sont très variées et toutes développées avec la vision d’apporter de meilleures conditions de vie aux habitants des campagnes de la Caraïbe nationale. Cette année, l’Inder a construit des routes rurales, des projets d’électrification et développé des ouvrages tels que des salles communautaires et des salles de classe, entre autres.

Certaines des 18 œuvres principales exécutées par Inder l’année dernière sont les suivantes:

Amélioration de sept routes dans les communautés de La Lidia, La Maravilla, San Jorge, El Millón, La Fortuna, Aguas Frías et Maná, toutes appartenant au canton de Pococí. Dans ces lieux, l’amélioration des routes, l’évacuation des eaux et du ballast a été réalisée, ce qui a permis l’accès aux parcelles et aux échanges commerciaux. L’investissement d’Inder dans ces routes s’élevait à 1 280 millions d’euros.

Route touristique de Guácimo développée conjointement par Inder et la municipalité de Guácimo, avec un investissement de 1 045 millions de ₡, dont Inder a contribué 450 millions de ₡ et le gouvernement local plus de 595 millions de ₡.

Des travaux sont en cours pour améliorer les routes de quatre communautés situées dans le sud du canton, qui seront améliorées en ballast pour un total de 31,4 km, dont 5 km en asphalte dans différentes sections prioritaires à La Isleta, San Isidro de Tierra Grande , L’Argentine de Pocora et Los Lirios.

Achèvement de l’asphaltage de la route vers Las Brisas de Pacuarito, communauté indigène de Cabécar, un projet articulé avec la municipalité de Siquirres, qui a nécessité un investissement de l’Inder de 350 millions d’euros pour l’amélioration et l’asphaltage de 17 kilomètres de la route, pour au profit de quelque 300 familles.

Salles polyvalentes. Ils ont été construits à El Cenízaro à Matina et à Wahope à Limón pour 72 millions de ₡.

Electrification et reconstruction des salles de classe. À Talamanca, plus précisément dans la communauté de Calbey-Kuchey, qui fait partie du territoire autochtone Tayni, le projet d’électrification et les salles de classe avec leurs batteries sanitaires respectives ont été livrés cette année, étant donné que le centre d’enseignement de Calbey-Kuchey était en très Mauvaises conditions.

Dans ces deux derniers projets, Inder a investi 107 millions d’euros.

Le vice-président de la République et coordinateur de la stratégie Mesa Caribe, Marvin Rodríguez, a indiqué qu’Inder est un moteur de développement territorial dans la région des Caraïbes. “Leur investissement dans les infrastructures et l’amélioration des routes, ainsi qu’une coordination articulée avec les gouvernements locaux.”

«En outre, il reflète son engagement à créer de meilleures opportunités de développement productif et de qualité de vie pour les habitants des communautés touchées. Des actions qui nous permettent sans aucun doute d’avancer avec les engagements pris auprès de la population limonense de la table caribéenne », a déclaré le vice-président.

«La construction d’infrastructures est essentielle pour amener le développement des territoires ruraux et apporter des réponses à leurs besoins dans les plus brefs délais, elle n’est possible que grâce à une articulation institutionnelle, comme cela a été fait par l’Inder avec les gouvernements locaux dans le Caraïbes et dans le reste du pays », a indiqué le président exécutif de l’Inder, Harys Regidor.

Dernières nouvelles