et-loader

Le gouvernement a initié les versements du «plan Protect»

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp
Partager sur telegram
Partager sur email

Le président de la République, Carlos Alvarado, a indiqué que les premiers versements commenceront ce week-end à un groupe d’environ 33 000 personnes qui seront couvertes par le budget disponible.

En outre, cet après-midi, le président, en collaboration avec le ministre du Travail et de la Sécurité sociale, Geannina Dinarte, et le ministre du Développement humain et de l’Inclusion sociale, Juan Luis Bermúdez, ont signé le décret de création et de réglementation du Bond de protection, qui a été annoncé jeudi dernier, 9 avril.

La signature a eu lieu lors d’une conférence de presse virtuelle sur l’état de la pandémie de COVID-19, qui a eu lieu depuis la Maison présidentielle.

À l’heure actuelle, 16 milliards de ¢ sont disponibles, ce qui permettra de couvrir un total de quelque 46 600 personnes touchées par COVID-19, qu’elles aient été licenciées, aient des suspensions de contrat temporaires ou réduisent leurs heures de travail, ainsi que des travailleurs Indépendants qui ont vu leur revenu diminuer en raison de la pandémie.

À ce jour, plus de 389 000 demandes ont été reçues et un total de 245 800 personnes ont été informées qu’elles sont en cours d’analyse pour approbation ou non.

https://i1.wp.com/www.presidencia.go.cr/bicentenario/wp-content/uploads/2020/04/Balance-17-4-2020-682x1024.jpeg?resize=314%2C471&ssl=1

«Nous avons fait un important effort interinstitutionnel qui nous a permis de mettre à disposition un outil numérique pour la réception, l’analyse et l’approbation des demandes de cette aide financière pour les personnes affectées dans leur travail. Nous avons devant nous le défi transcendantal d’un nombre important de personnes qui ont soumis leurs demandes et qui recevront les notifications d’approbation du Bond de protection. Pour cela, les progrès dans l’approbation du budget extraordinaire présenté à l’Assemblée législative sont essentiels, car cela permettra une augmentation importante de la couverture », a déclaré Dinarte.

Une fois le budget extraordinaire approuvé, les ressources seront affectées au Programme national pour l’emploi du Ministère du travail et de la sécurité sociale et au Programme de promotion et de protection sociale de l’Institut mixte d’aide sociale.

Dernières nouvelles