et-loader

Le Costa Rica renvoie ses citoyens bloqués à l’étranger

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp
Partager sur telegram
Partager sur email

Au total, 2085 personnes de 83 pays sont rentrées dans le pays, grâce à l’action menée par le ministère des Affaires étrangères et du Culte de San José et par le biais des ambassades et consulats, avec le soutien de la Direction générale des migrations et des étrangers, et de la Direction générale de l’aviation civile, entre autres institutions.

Plus précisément, mardi soir, un vol au départ de Madrid, en Espagne, entrera dans le pays avec près de 300 personnes de différents pays.

Cela a été annoncé mardi lors d’une conférence de presse par le ministre des Affaires étrangères Rodolfo Solano Quirós, lors de la présentation d’un bilan du travail de réponse d’urgence de COVID-19, déployé par le gouvernement du Costa Rica pour le rapatriement des Costa Rica et le retour des étrangers dans leur pays d’origine.

Le ministre des Affaires étrangères a ajouté que les efforts du ministère des Affaires étrangères et du Culte continuent de ramener 728 Costariciens qui restent encore à l’étranger, certains dans des endroits et territoires reculés où le Costa Rica n’a pas de représentation diplomatique.

Le transfert de chacun des plus de 161 vols organisés à ce jour a impliqué des efforts diplomatiques, opérationnels et logistiques, des aspects consulaires, des autorisations de survol, des autorisations sanitaires pour les déplacements internes, des négociations avec les compagnies aériennes, entre autres actions pour assurer le retour au pays.

Le ministre Solano Quirós a souligné les initiatives d’organisations privées solidaires dans la réalisation de plusieurs de ces voyages. Il a notamment remercié la campagne «Back home», promue par la Chambre de commerce nord-américaine du Costa Rica (AMCHAM) et la Business Alliance for Development (AED), et qui vise à assurer le retour de plusieurs Costariciens toujours bloqués à l’étranger .

D’un autre côté, le ministre Solano Quirós a annoncé qu’il y avait un record de 82 Costariciens positifs pour COVID-19 à l’étranger. Parmi eux, 65 aux États-Unis d’Amérique, où 18 décès dus à la maladie ont également été signalés, sur un total de 19. Un défunt est enregistré en Espagne.

Coopération internationale

Le ministère des Affaires étrangères et du Culte gère et met en œuvre depuis le début de la pandémie, en coordination avec le ministère de la Santé, la Caisse costaricienne de sécurité sociale (CCSS) et la Commission nationale d’urgence (CNE), une série d’actions pour demander le soutien de la communauté internationale dans la lutte contre COVID-19. À ce jour, les différentes démarches entreprises ont permis de faire des dons et des offres de coopération d’une valeur supérieure à 6 335 500 $.

Aide à d’autres pays dans le retour de leurs ressortissants

Le ministère des Affaires étrangères a collaboré au retour dans leur pays d’origine de 4 917 personnes d’autres nationalités, via 44 vols. Ils sont restés au Costa Rica en tant que touristes ou de passage, tandis que d’autres sont arrivés de pays d’Amérique centrale pour prendre le vol qui les conduirait dans plus de 17 pays différents.

Le Ministère des relations extérieures a rappelé que les personnes qui retournent au Costa Rica doivent suivre la mesure sanitaire obligatoire de maintien en quarantaine. En ce sens, ils ont été informés des mesures de sécurité sanitaire ordonnées par le Ministère de la santé et la Caisse costaricienne de sécurité sociale.

Dernières nouvelles