et-loader

Le Costa Rica réduit ses émissions de CO2 de 26% pendant la pandémie

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp
Partager sur telegram
Partager sur email

Le Costa Rica enregistre une réduction de 26% des émissions de dioxyde de carbone (environ 647,254 tonnes) en comparant les mois de mars, avril, mai et juin 2020 touchés par l’urgence du COVID-19 à la même période de l’année précédente .

C’est ce qu’indique le quatrième rapport préparé par l’Institut national de météorologie (IMN) – une entité dépendante du ministère de l’Environnement et de l’Énergie (MINAE) – dont le but est de détailler l’impact de l’urgence du coronavirus sur ces émissions.

L’étude détermine qu’entre juin 2019 et juin 2020, le Costa Rica enregistre une réduction de 16,2% (environ 93030 tonnes de CO2) des émissions cumulées de dioxyde de carbone.

«Différentes comparaisons ont été faites pour pouvoir mesurer les changements de consommation de carburant et, par conséquent, leurs émissions respectives», a expliqué Werner Stolz, directeur de l’Institut national de météorologie, précisant qu’elles correspondent à la vente de Diesel 50, Essence Plus 91, Super Essence , Gaz de pétrole liquéfié (GPL) et JetA-1.

La hiérarchie a précisé que les données sur les ventes étaient obtenues à partir des statistiques officielles de la raffinerie de pétrole du Costa Rica (RECOPE) et de sa consommation ultérieure dans des activités économiques telles que le transport, l’industrie, la construction, le commerce, l’institutionnel, les services, le résidentiel et l’agriculture.

“Dans ce cas, seules les émissions de dioxyde de carbone (CO2) ont été estimées, qui est un gaz à effet de serre, c’est-à-dire qu’il est lié au réchauffement climatique et au changement climatique, pas nécessairement à la qualité de l’air que nous respirons”, clarifié.

Pour sa part, Ana Rita Chacón, chef du département de développement IMN, a indiqué que la diminution des émissions d’essence super et ordinaire est principalement attribuée au fait que «en raison des restrictions de véhicules, des mesures de télétravail et de l’appel à rester en à la maison en raison de l’urgence provoquée par le COVID-19, les déplacements en véhicule ont diminué », a-t-il déclaré.

Dernières nouvelles

Get a Quotation

We work and have contact with several hotel, agencies and tour operators. If you are planning a group travel or your company is looking for incentives and rewards contact us and we will pass as your inquiry to several providers. This service is completely free.