et-loader

Le Costa Rica propose à l’OMS de faciliter les conditions d’accès aux technologies de lutte contre le COVID-19

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp
Partager sur telegram
Partager sur email

Le président de la République, Carlos Alvarado, et le ministre de la Santé, Daniel Salas, ont envoyé une lettre au Dr Tedros Adhanom Ghebreyesus, directeur général de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), dans laquelle ils proposent de faciliter l’accès et l’utilisation de la propriété intellectuelle des technologies de détection, de prévention, de contrôle et de traitement de la pandémie de COVID-19.

La lettre propose de créer un référentiel des connaissances existantes liées aux tests de diagnostic, aux appareils, aux médicaments ou aux vaccins, qui est disponible sous forme de brevets accordés et en attente, des données de test soumises aux autorités réglementaires, des connaissances d’experts, des lignées cellulaires (cultures cellulaires). ), les droits d’auteur et les conceptions pour la fabrication de tests de diagnostic, d’appareils, de médicaments ou de vaccins, dans le but de donner un accès gratuit ou de faciliter leur accès et leur utilisation aux pays membres.

Le gouvernement costaricien propose à l’OMS «d’élaborer un protocole d’accord concis avec l’intention d’inviter les institutions sans but lucratif, l’industrie et d’autres acteurs concernés des États membres de l’OMS à signer ledit protocole et à permettre ces mécanismes d’échange et de utilisation des informations.

<< Cette demande fait partie des efforts ardus et du travail interinstitutionnel que nous menons depuis le Costa Rica. Nous savons qu’un travail extraordinaire est requis de tous les États membres, mais nous avons déjà montré que nous sommes capables de toujours donner plus », a déclaré le président Alvarado.

La lettre se termine en demandant la création d’une base de données, par l’Observatoire mondial de la recherche et du développement en santé, sur les activités de recherche et développement liées au COVID-19, y compris des estimations des coûts des essais cliniques et subventions accordées par les gouvernements et les associations caritatives.

Dernières nouvelles