et-loader

Le Costa Rica et la coupe du monde FIFA Partie 1

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp
Partager sur telegram
Partager sur email

Le début du mois de juin de cette année 2018 représente une seule chose pour les fans (mais aussi pour les non-fans) de football partout à travers le monde. En effet, c’est bientôt le début de la Coupe du Monde de la FIFA, qui se tiendra en Russie, hôte de la vingt et unième édition du tournoi de football le plus important. Il s’agit d’un des événements les plus diffusés à la télévision dans le monde, qui s’apprête à recevoir des milliers de fans de toutes nationalités soutenants leurs équipes, en profitant de ces matchs de football de premier niveau.Au sein de ce tournoi, l’équipe de football du Costa Rica (La Sele) participera, elle a joué un rôle important dans la dernière édition de la Coupe du monde, tenue au Brésil en 2014. Tous les Ticos espèrent profiter d’une performance similaire de leur équipe nationale. C’est pourquoi, aux portes de la Coupe du Monde, nous ferons une série d’articles sur l’histoire de notre équipe dans les éditions précédentes, en relatant les points forts et les points faibles de celles-ci. Qu’ont ils offerts à leurs fans, comment vont-ils faire face aux prochains matchs ?

Les débuts de la Coupe du Monde de la sélection du Costa Rica

ils ont eu lieu en 1990, et bien que beaucoup d’entre nous ne soient pas nés cette année-là, la participation de la Sele est toujours restée dans les mémoires comme une étape importante dans l’histoire de l’équipe du Costa Rica. Grâce à Bora Milutinovic, nommé entraîneur après la qualification pour la Coupe du monde (avec Marvin Rodríguez dans la direction technique), la performance du Costa Rica a impressionné des foules, ce qui lui a permi d’être classé comme la révélation de Monde cette année-là.

Le tirage au sort place les nationaux dans le groupe C, avec les équipes nationales du Brésil, d’Écosse et de Suède. Lors du premier match après un but de Juan Cayasso, les perspectives de l’équipe nationale commence à devenir positive, avec l’obtention des trois premiers points du Sele dans le monde, avec un score final de 1-0. Durant Le deuxième match, contre l’équipe favorite du mondial, le Brésil, le Costa Rica est battu 1-0. Lors de leur troisième apparition, les nationaux devaient affronter la Suède, dans ce qui allait devenir un match historique pour l’équipe. Avec les apparitions de Roger Flores et Hernan Medford (après une course spectaculaire, marquant le but le plus important à ce jour pour une sélection), Ils ont réussi à placer le Costa Rica au prochain tour, puis au cours du second tour, lors des quarts de final, dans sa première apparition, la Sele remporte le match face à l’équipe adverse 2-1. A ce moment-là, la participation du Costa Rica fut un succès. Malheureusement, au cours du prochain tour, contre la Tchécoslovaquie, le Costa Rica fut battu 4-1. Cette étape de la Coupe du Monde devint une légende pour les années á venir…

 

But de Hernán Medford vs Suecia: 

Les années suivantes, l’équipe nationale du Costa Rica entrait dans une période de latence (ou plutôt d’absence). Les tournois suivants des États-Unis en 94 et de la France en 98 ne comptaient pas sur la participation du Costa Rica non-qualifié.

l’événement Astecazo en 2002

En 2002, lors de la coupe du monde qui s’est tenue en Corée et au Japon, on parle de l’événement Astecazo, oú le Costa Rica reussi à battre le Mexique 2-1, dans le stade Asteca oú personne n’avait alors réussi à battre le mexique. Ce stade était alors reconnu comme une forteresse pour les Mexicains, car aucune équipe n’avait réussi à battre l’équipe de Concacaf. La Sele se qualifie d’abord pour la Coupe du Monde de Corée et du Japon, surpassant les favoris de la région, dirigée par Alexander Guimarares. Cette fois le hasard  a placé la Sele dans le groupe C, contre la Chine, la Turquie, et encore une fois le Brésil (qui a été couronné champion cette fois). Le Costa Rica a remporté une victoire contre la Chine 2 à 0, ce qui donne à l’équipe l’espoir d’avancer jusqu’au prochain match. Au moment de faire face au Brésil, avec ses joueurs très entraînés, La Sele tombe vaincu 5-2 bien que le marqueur soit impressionnant et le match palpitant. Les statistiques à l’époque montraient qu`une victoire contre la Turquie, permettrait à la Sele d’accéder au quart de finale. Cependant ce fut un match nul 1-1 pour le Costa Rica alors éliminé donnant le passage à la Turquie lors du prochain tour. Il est important de noter que, dans cet épisode de la Coupe du Monde, le Brésil est resté champion, et la Turquie à la troisième place.

La coupe du monde de 2006

Sur le chemin du mondial le Costa Rica continuera en se qualifiant pour la coupe du monde de 2006 qui eu lieu en Allemagne. Un changement de stratégie et  de techniques étaient en cours, en commençant par Steve Sampson, puis Jorge Luis Pinto, et enfin, l’entraîneur de l’ancien mondial, Alexander Guimaraes. En dépit de l’irrégularité du tournoi, nous pouvons alors parler d’un autre événement historique pour l’équipe du Costa Rica. Le tirage au sort a placé le Costa Rica dans le groupe A, avec un premier match de Coupe du Monde contre l’équipe nationale de l’Allemagne, en plus des sélections de l’Equateur,de la Pologne, et du Costa Rica, Le mondial a été inauguré dans l’arène impressionnante Allianz. Grâce à deux buts de Paulo Wanchope, avec aide de Walter Centeno, la Sele a montré un match plutôt compétitif, cependant le match fut perdu 4-2 contre l’Allemagne. Ce résultat a rendu le reste de la coupe du monde bien plus compétitive et, malheureusement la Sele, n’a pas amélioré ses performances par rapport aux autres équipes du groupe, avec des résultats contre l’Equateur de 3-0 et de 2-1 contre la Pologne, resolus alors à l’avant-dernière position de la compétition.

Dernières nouvelles