et-loader

Le conseil d’administration de l’INS approuve le délai de grâce pour l’assurance commerciale

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp
Partager sur telegram
Partager sur email

Le conseil d’administration de l’INS a autorisé la direction de l’assureur costaricien à prolonger jusqu’à quatre mois les délais de grâce de l’assurance commerciale souscrite et ceux souscrits au cours des quatre prochains mois.

Il s’agit d’une période durant laquelle, sans payer d’assurance, les compagnies assurées maintiendront leur couverture, pouvant effectuer le paiement à une date ultérieure.

Cela donne aux assurés de l’INS la possibilité d’avoir un plus grand flux de trésorerie et en même temps d’utiliser cet argent pour aller de l’avant, en gardant la masse salariale dans son intégralité autant que possible, malgré les dommages causés par le Coronavirus Covid-19.

“La Loi sur la réglementation des contrats d’assurance établit un délai de grâce minimum de 10 jours, dans ce cas, nous étendons ce délai de grâce aux clients, en se rappelant que pendant qu’ils effectuent le paiement, ils maintiendront la couverture de nos polices”, a-t-il assuré. Président exécutif de l’INS, Elian Villegas.

Qui a ajouté, «pour rendre ce processus efficace, les compagnies assurées doivent s’adresser à l’INS pour entamer la négociation et signer la documentation qui nous permet de mener à bien le processus d’extension. Il est important qu’aucun intérêt ou supplément d’aucune sorte ne soit facturé. »

Actuellement, plus de 50 000 entreprises ont leur assurance auprès de l’INS.

Dans l’accord, la direction est invitée à communiquer mensuellement au conseil d’administration le nombre de cas dans lesquels cet avantage est octroyé, le montant octroyé, les montants recouvrés et les mesures de contrôle mises en place pour le recouvrement.

Le délai de grâce restera en vigueur à compter de son approbation et pour quatre mois, mais il pourra être prolongé sur justification de la Direction.

Dernières nouvelles