et-loader

Le CNE progresse effectivement dans l’achat des intrants restants pour le processus de vaccination

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp
Partager sur telegram
Partager sur email

Le CNE continue à faire des progrès rapides et opportuns dans la passation de contrats d’apports complémentaires pour le processus de vaccination COVID-19.

L’affiche pour l’achat de sacs rouges pour les déchets biomédicaux a déjà été publiée dans SICOP et attend actuellement les offres des entreprises intéressées. C’est la dernière affiche pour les fournitures de vaccination complémentaires.

Pour l’achat de ces sacs rouges, on a travaillé à une deuxième publication de l’affiche, puisque la première fois le processus a été déclaré infructueux.



Auparavant, le CNE a publié l’affiche pour l’achat de 50 000 masques et un total de 15 soumissionnaires ont participé. Dans le cas des 50 000 sacs noirs pour les déchets ordinaires, les offres qui ont été soumises sont à l’étude.

“Nous avons travaillé avec un engagement fort pour avoir non seulement le vaccin, mais aussi tout l’équipement et les fournitures qui sont essentiels au processus de vaccination. Il s’agit d’un effort conjoint de plusieurs institutions visant à protéger la santé publique”, a déclaré Sigifredo Pérez Fernández, directeur de la gestion des risques de la Commission nationale pour la prévention des risques et les soins d’urgence (CNE).

Lors d’une conférence de presse, M. Perez Fernandez a déclaré que, pour garantir la transparence du processus d’achat, le CNE a mis en place une plateforme technologique https://www.cne.go.cr/covid/PROGRAMA_DE_VACUNACION.aspx afin que les citoyens soient informés des progrès réalisés dans l’achat de chaque intrant et des vaccins.

Ce site fournit des informations sur les entreprises qui se sont vu attribuer chaque fourniture, le montant de chaque contrat, les caractéristiques du matériel ou des fournitures, les dates d’attribution et de livraison, l’état d’avancement de chaque processus et il y a une section détaillant l’entrée des vaccins dans le pays.

Le CNE a laissé ferme, depuis décembre 2020, l’adjudication pour l’achat de 14 congélateurs à ultra basse température, 6 millions de seringues hypodermiques, 12 millions d’aiguilles hypodermiques, trois millions de cotons-tiges, ainsi que la conception et la construction d’une chambre froide dans l’entrepôt et la distribution (ALDI) de la CCSS.

Les prix ont été décernés à des entreprises :

Tous les processus sont réalisés par le biais du Système intégré des marchés publics (SICOP), avec le soutien de la CCSS, en tant qu’unité d’exécution, et du ministère de la santé dans son rôle de supervision, ainsi que de la Commission nationale de vaccination et d’épidémiologie.

L’investissement pour les fournitures et les vaccins s’élève à ce jour à environ 70 773 708,00 dollars apportés par le Fonds national d’urgence administré par le CNE.

Tous les achats liés aux vaccins COVID-19 et à l’équipement nécessaire sont basés sur le cadre de la déclaration d’urgence nationale en vertu du décret exécutif n° 42227-MP-S et les principes de la loi sur les contrats administratifs, ainsi que les dispositions énoncées dans le règlement intérieur des fournisseurs institutionnels.

Dernières nouvelles