et-loader

L’Angostura sera étendu avec un design complet dans les douze mois.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp
Partager sur telegram
Partager sur email

Ce lundi, la loi pour l’élargissement et la réhabilitation de la RN17, section Angostura, approuvée par l’Assemblée législative, a été signée. Les travaux doivent être exécutés dans un délai de douze mois à compter du début des travaux.

En outre, les améliorations dans les conceptions du projet ont été annoncées avec un concept intégral pour l’intervention de cette section de l’entrée de la ville de Puntarenas, qui non seulement permettra la décongestion du trafic mais améliorera la qualité de vie des habitants et contribuera à la réactivation économique et touristique du port.

Le nouveau projet prévoit, outre l’élargissement de la route dans ce tronçon de La Angostura de deux à quatre voies, l’intégration d’une promenade, d’un front de mer panoramique, de pistes cyclables et de trottoirs à côté de la plage, entre autres aspects.

Ce lundi, les améliorations des dessins ont été annoncées et la loi spécifique a été signée qui élargira ce tronçon de route dans un délai d’un an, à compter du début des travaux.

Le président de la République, Carlos Alvarado, le ministre des travaux publics et des transports, Rodolfo Méndez Mata, le vice-ministre des infrastructures, Tomás Figueroa, ainsi que le député de Puntarenas, Carlos Ricardo Benavides, et le maire Wilberth Madriz étaient présents lors de l’activité qui s’est tenue à la maison présidentielle.

Ce projet, qui s’étend de Chacarita au Yacht Club, sur un total de 2,9 km, est un engagement pris par le président Alvarado et le ministre Méndez Mata envers les habitants de Puntarenas à la mi-2018.

L’investissement est de 6 613 550,48 $, dans le cadre du Programme d’infrastructure de transport (PIT), financé par la Banque interaméricaine de développement (BID).

Conception globale. La présentation de la nouvelle conception a été faite par le vice-ministre des infrastructures, Tomás Figueroa, qui a détaillé la série de modifications apportées à la conception.

Ainsi, ce tronçon de route qui permet l’entrée et la sortie du canton central de Puntarenas, disposera non seulement de 4 voies de circulation, deux dans chaque sens, mais aussi de conditions qui favoriseront le tourisme dans ce lieu, comme l’intégration d’une promenade, d’accotements paronamiques, de pistes cyclables et de trottoirs à côté de la plage.

À cet égard, le ministre des travaux publics et des transports, Rodolfo Méndez Mata, a souligné les efforts déployés par le ministère et en coordination avec la Casa Presidencial, pour avoir un projet intégral qui envisage tous les acteurs de la route, respecte l’écosystème de la zone et apporte une solution depuis des années aux habitants du canton central, qui ont vu leurs temps de déplacement affectés, aux heures de pointe du matin et de l’après-midi, lorsqu’ils se rendent à leurs tâches ; qu’il s’agisse d’études, de travail, de rendez-vous médicaux, entre autres.

 
“Nous pouvons dire avec une certitude absolue que nous sommes à quelques jours de démarrer ce projet que j’ai personnellement entrepris lors de ma visite à Puntarenas à la mi-2018. Grâce aux efforts de Don Rodolfo, de Don Tomás et de tout le MOPT, nous n’aurons pas seulement le simple élargissement d’une route, mais un projet global qui stimulera la reprise économique, l’emploi, l’esprit d’entreprise, l’attraction touristique, la sécurité routière, la réduction des temps de trajet et l’embellissement de l’entrée du canton central de Puntarenas, la station balnéaire par excellence des Costariciens, où nous avons construit tant de souvenirs d’enfance”, a déclaré le président Carlos Alvarado.

Le président a également rappelé le parc national récemment inauguré dans l’ancien presidio sur l’île de San Lucas, considérant que cet effort à La Angostura viendra s’ajouter à ce projet déjà en service, pour continuer à générer du tourisme et des revenus économiques pour les habitants de Puntarenas. À tous points de vue, le projet aura un impact positif sur la qualité de vie des habitants, a conclu M. Alvarado.

Détails. Une fois les travaux commencés, le consortium formé par les sociétés Hernán Solís SRL et Ingeniería Estrella S.A. disposera de 12 mois pour les achever.

Le tronçon de 2 890 mètres de la route nationale 17 comprendra quatre voies de 3,3 mètres de large, des trottoirs séparés de 1,5 mètre de large du côté de la plage et une piste cyclable de 2 mètres de large.

D’autre part, il sera également doté d’une digue panoramique, afin que les véhicules puissent se garer et que les gens puissent profiter de la plage et de la promenade du lieu, ainsi que des entreprises qui existent et sont installées dans la région.

Avec un investissement de 6,6 millions de dollars, les travaux permettront de résoudre les problèmes de congestion sur ces 2,9 km de la route nationale 17. (Maison présidentielle. Photo : Roberto Carlos Sánchez)

Les espaces municipaux seront utilisés pour l’aménagement paysager et la sécurité routière, ce qui permettra de réduire les expropriations de 70%, a déclaré le ministre Méndez Mata, tout en remerciant le gouvernement local pour sa collaboration.

Ce projet de 6,6 millions de dollars fait partie d’un investissement de 182 572 060 dollars du Programme d’infrastructure de transport (PIT), financé par la Banque interaméricaine de développement (BID). Le reste de ce montant est utilisé pour l’extension de la Barranca-Limonal, qui a reçu un ordre de démarrage il y a quelques semaines.

Dernières nouvelles