et-loader

La situation budgétaire oblige le gouvernement à réduire les dépenses budgétaires jusqu’en 2025

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp
Partager sur telegram
Partager sur email

Cet après-midi, le gouvernement de la République a publié le décret n ° 42798-H, qui limite la croissance des transferts courants, l’un des principaux facteurs de croissance des dépenses publiques ces dernières années, et réduit l’exécution annuelle des postes d’acquisition de biens et services, services spéciaux, substitutions et rémunérations éventuelles. Ce qui précède pour tous les organes du Gouvernement de la République inclus dans les lois de finances ordinaires et extraordinaires, de 2021 à 2025.

Celle-ci est établie par le décret signé par Carlos Alvarado, président de la République, et Elian Villegas, ministre des Finances, comme une action d’exécution directe du gouvernement. La mesure prendra effet une fois qu’elle sera publiée au Journal officiel La Gaceta.

«Cette maîtrise des dépenses fait partie des mesures nécessaires pour garantir le respect de la règle budgétaire et, partant, la stabilité budgétaire et macroéconomique, contribuant à réduire le niveau de la dette dans les années à venir. C’est un exemple de plus de l’engagement que nous avons à contenir les dépenses publiques avec une vision à moyen et long terme », a déclaré Elian Villegas, ministre des Finances.

En outre, le gouvernement a présenté cet après-midi le projet de loi n ° 22 368, Réduction des dépenses publiques par la suppression des postes vacants et le gel de l’augmentation des pensions à la charge du budget national.

Réduction de compte

A partir de cette année, le poste pour l’acquisition de biens et services entraîne une réduction de 7,5%, après quoi l’année du rapport au précédent, assistera en 2025 à un plafond de 67,7% du qui a été Exécutée en 2020. Dans le cas des prestations spéciales, substitutions et rémunérations éventuelles, la réduction sera de 8,5% au moment où elle atteint une limite supérieure de 64,1% en 2025 pour rapport à ce qui a été passé en 2020.

Réduction des biens et services, services spéciaux, substitutions et rémunération future

De plus, le décret limite la croissance du poste de transferts courants à 0,5% chaque année par rapport au précédent, de sorte que le montant maximum exécutable en 2025 ne peut excéder de plus de 2,53% du montant tiré en 2020.

Confinement de la croissance du poste transferts courants

The decree excludes the Legislative Assembly, the Judiciary and the Supreme Electoral Tribunal. However, it urges the rest of the powers of the Republic to apply the cost containment measures described.

Dernières nouvelles

Get a Quotation

We work and have contact with several hotel, agencies and tour operators. If you are planning a group travel or your company is looking for incentives and rewards contact us and we will pass as your inquiry to several providers. This service is completely free.