et-loader

La production “Guerra de 1856” de Dionisio Cabal et le groupe “La Cruceta” sera diffusée virtuellement via les réseaux sociaux du Musée culturel historique Juan Santamaría

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp
Partager sur telegram
Partager sur email

Le matériel audiovisuel de la Cantate: «La guerre de 1856-1857», qui a été tourné en 2016 au Théâtre national, sera partagé via Facebook, YouTube et Instagram du Musée culturel historique Juan Santamaría (MHCJS), ce samedi 11 Avril 2020, à partir de 18 h

La production audiovisuelle a été facilitée par le Système national de radio et de télévision (Sinart), avec l’autorisation de son auteur intellectuel: Dionisio Cabal Antillón.

Ce sera une première virtuelle qui aura lieu en commémoration du 164e anniversaire de la bataille de Rivas, au Nicaragua, et de l’action héroïque du soldat d’Alajuela, Juan Santamaría.

Cabe destacar que el Sinart Canal 13, programará la “Cantata 1856-1857”, para el jueves y domingo de la semana posterior a Semana Santa, en los siguientes horarios: jueves 16 de abril, 9 p.m.; domingo 19 de abril, 8 a.m. y 2:30 p.m.

La Cantate “La guerre de 1856-1857”

Cette présentation, filmée au Théâtre national du Costa Rica, a commémoré le 40e anniversaire de la première de cette pièce artistique et éducative, qui a depuis parcouru tout le territoire costaricien. À cette occasion, ils ont accompagné leur créateur intellectuel, le groupe: «La Cruceta», l’acteur Gustavo Rojas Antillón, le chanteur (basse) Jorge Rodríguez Solera et la chanteuse (soprano) Amanda Quesada Montano.

Producción “Guerra de 1856” de Dionisio Cabal y el grupo “La Cruceta” se estrenará de forma virtual por redes sociales  del Museo Histórico Cultural Juan Santamaría

La Cantate «La guerre de 1856-1857» propose une relecture du processus historique connu sous le nom de «Campagne nationale», à partir des causes du conflit armé; le contexte sociopolitique du Costa Rica, du Nicaragua et des États-Unis au milieu du XIXe siècle; le rôle des femmes, des paysans, entre autres protagonistes, jusque-là anonymes. Cependant, Cabal suggère que l’objectif principal de son travail est de rendre visible et de justifier la mémoire des héros et des héroïnes de l’acte, en particulier Juan Rafael Mora Porras, Juan Santamaría, Francisca Carrasco, Nicolás Aguilar Murillo, entre autres.

«Le MHCJS a pour tradition de présenter ce spectacle tous les 11 avril (ou dates de fermeture), car cette commémoration a coïncidé en 2020 avec Pâques, ainsi que le respect des recommandations sanitaires émises par les autorités gouvernementales pour atténuer la la diffusion de COVID-19, la zone de services muséaux de l’institution, coordonnée pour rendre cette précieuse œuvre artistique et éducative accessible à son public, via les plateformes numériques susmentionnées », a déclaré Adrián Chaves Marín, coordinateur des services muséaux au Musée culturel historique Juan Santamaría.

La première virtuelle de cette production audiovisuelle aura lieu le samedi 11 avril 2020 à partir de 18 h. “Il est prévu que la mémoire de la valeur et du leadership de nos ancêtres inspire les générations d’aujourd’hui à faire face aux adversités, en particulier au milieu de cette situation exceptionnelle que nous vivons”, a conclu Chaves.

Dernières nouvelles