et-loader

La présidence secoue la désinformation de Bukele.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp
Partager sur telegram
Partager sur email

Le Costa Rica exprime sa préoccupation face aux déclarations du président de la République d’El Salvador du 5 mai 2020, dans lesquelles il a fait référence aux pratiques et normes que le pays utilise pour l’application des tests de détection du COVID-19.

Le Ministre de la santé du Costa Rica, le Dr Daniel Salas Peraza, a expliqué et expliqué à plusieurs reprises la méthodologie utilisée par notre pays, qui est reconnue par la communauté internationale et les institutions spécialisées des Nations Unies, comme l’Organisation mondiale de la santé (OMS) et l’Organisation panaméricaine de la santé (OPS).

Le Costa Rica maintiendra sans relâche sa vocation historique de promouvoir deux piliers principaux: les institutions démocratiques et le respect absolu des droits de l’homme. Ces deux piliers soutiennent fermement ce que le pays a construit au fil des décennies et qui permet aujourd’hui au Costa Rica de jouir et de profiter, entre autres grandes réalisations, d’un système de santé de premier ordre.

La pandémie COVID-19 ne distingue pas les frontières, les nationalités ou les conditions sociales ou économiques. Pour cette raison, le Costa Rica continuera de faire face à la menace actuelle pour la santé, en améliorant les connaissances scientifiques et techniques, en s’appuyant sur les principes et valeurs universels qui le caractérisent et en contribuant de manière décisive à la solidarité internationale.

Nous mettons nos meilleures pratiques en santé publique à la disposition de tous les peuples afin que, ensemble, nous joignions nos efforts et proposons des solutions.

Dernières nouvelles