et-loader

La Niña renforce apportera plus de pluie et un été moins chaud.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp
Partager sur telegram
Partager sur email

Le phénomène La Niña se renforce et s’étendra jusqu’à l’année prochaine. La Niña est un phénomène qui produit des anomalies climatiques à travers le monde en raison d’un refroidissement anormal des eaux de l’océan Pacifique équatorial. Cette nouvelle Niña se renforce progressivement depuis août-2020.

Auparavant, l’événement La Niña le plus récent s’est produit en 2018 et était d’intensité modérée. La Niña est l’un des facteurs qui provoquent une saison des pluies plus intense et prolongée sur le versant Pacifique, ainsi qu’une saison des ouragans très active.

Mais en plus, le même effet se produit en raison d’un réchauffement important dans l’océan Atlantique, mais en particulier dans la mer des Caraïbes, où les températures étaient les plus élevées de l’histoire. Par conséquent, la configuration thermique actuelle des deux océans (froid dans le Pacifique et chaud dans l’Atlantique) entraîne une condition climatique plus extrême dans notre pays et est la raison pour laquelle la saison sèche n’est pas encore établie.

Ce même schéma de température explique également la sécheresse météorologique sur le versant caraïbe. La Niña prévoit qu’elle atteindra son intensité maximale dans les 3 prochains mois en tant qu’événement de forte magnitude et qu’elle durera au moins jusqu’au début de la saison suivante. des pluies.

En conséquence, des régions telles que les cantons du sud de Puntarenas peuvent ne pas connaître la saison sèche traditionnelle. Mais dans les régions où il y a une saison sèche (le Pacifique Nord et la Vallée Centrale), quelques jours nuageux et pluvieux sont possibles. Le refroidissement de l’air associé à ce phénomène empêcherait les conditions d’être moins chaudes que la normale pendant la saison sèche.

Dernières nouvelles