et-loader

Internet est arrivé sur la plus haute montagne du Costa Rica

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp
Partager sur telegram
Partager sur email

Depuis cette semaine, le refuge Base Crestones, dans le parc national de Chirripó – géré par MINAE-SINAC -, dispose d’une connexion Internet haut débit, grâce à l’installation de deux antennes sans fil haut de gamme à proximité du point le plus élevé du pays.

L’infrastructure a été fournie par l’Institut costaricain de l’électricité (ICE), à la demande du Ministère de l’environnement et de l’énergie (MINAE) et du Système national des aires de conservation (SINAC).

L’alliance permettra au personnel du parc de communiquer en temps réel depuis la base Crestones, sans avoir à se déplacer pour rechercher un signal. La réception mobile dans cette zone est souvent affectée par les conditions topographiques.

Le nouveau réseau fournit un service symétrique entre le téléchargement et le téléchargement de données, permettant une stabilité lors de l’accès aux sites Web, de l’utilisation d’applications mobiles ou des appels vidéo. En ayant cette connexion, d’autres services pourraient être fournis à l’avenir pour les fonctionnaires et même les visiteurs de l’auberge.

À cet égard, le ministre de l’Environnement et de l’Énergie, Andrea Meza, a souligné que cet effort améliorera la dynamique de communication et de connexion dans les services concédés, bénéficiera à l’attention du tourisme, favorisera l’approche des urgences – comme les incendies de forêt ou perte de personnes – et cela renforcera les processus d’enquête, de contrôle et de protection.

Il a ajouté que «nous sommes très satisfaits et reconnaissants de mener à bien un processus conjoint avec ICE, grâce auquel nous pouvons apporter un accès Internet haut débit à l’équipe des gardes du parc. Cela nous permet de continuer à faire le saut technologique que nous promouvons à partir du MINAE-SINAC, afin de générer de meilleures conditions et une plus grande sécurité en interne, et ainsi répondre aux besoins de ceux qui travaillent et visitent nos parcs nationaux au quotidien ».

Pour sa part, Irene Cañas, présidente exécutive de l’ICE, a déclaré que «apporter une connectivité haut débit aux gardes forestiers au plus haut point du pays reflète la capacité technique et professionnelle de nos collègues. Nous réitérons notre engagement en faveur de la protection du patrimoine naturel et la tâche du MINAE-SINAC ».

En coordination avec le Système et ses gardes du parc, en août de l’année précédente, le personnel de l’ICE est monté sur le Chirripó pour effectuer des tests de faisabilité et trouver les meilleurs paramètres pour une transmission efficace du signal.

Après avoir analysé quatre scénarios, l’Institut a choisi le meilleur pour que la connexion réseau soit réussie (voir infographie ci-jointe). Les travaux, réalisés par neuf fonctionnaires, comprenaient le transfert des équipements de connexion et des systèmes photovoltaïques qui alimentent les antennes.

Cette avancée dans la zone administrative du parc national de Chirripó rejoint les améliorations apportées par le gouvernement à ce site, qui ont été livrées en août 2020 avec un investissement de 600 millions d’euros. Les travaux comprenaient l’esplanade du bicentenaire comme aire de repos avec vue panoramique sur Los Crestones, Cerro Terbi et Cerro Pan de Azúcar, ainsi que, avec le soutien de l’association CRXSiempre, une station d’épuration des eaux usées a été construite pour l’abri de base Crestones et le conditionnement des zones pour les fonctionnaires et les visiteurs, l’infirmerie, les chambres, l’entrepôt, entre autres.

¿De dónde proviene la señal?

• Se origina en una radiobase en San Isidro de El General, enlazada a un equipo de acceso de la Red Avanzada de Internet (RAI).

• Esta se conecta con otra radiobase en el Cerro Tinamaste, que a su vez transmite al Cerro Crestones.

• En este último se construyó una infraestructura que soporta la antena que recibe la señal, y la redirecciona a la nueva antena del albergue.

• Ambas emplean sistemas fotovoltaicos, capaces de acumular energía para sostener el servicio por cuatro días continuos en condiciones climáticas adversas.

• La señal recorre entre San Isidro y Base Crestones una distancia aproximada de 40 kilómetros.

Dernières nouvelles