et-loader

Début des travaux sur la route San José-San Ramón

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp
Partager sur telegram
Partager sur email

Ce jeudi a commencé la construction des cinq premières interventions du programme de travaux non durables (OBIS) du corridor routier San José – San Ramón.

À l’activité, qui s’est déroulée dans le secteur Barreal-Castella, le président de la République, Carlos Alvarado Quesada, le ministre des Travaux publics et des Transports, Rodolfo Méndez Mata et le directeur de l’unité de gestion de projet (UAP) y ont participé. ) de la Banque du Costa Rica, Hadda Muñoz Sibaja.

Le personnel du consortium OBIS Route 1 CPC en charge des cinq projets, composé des sociétés costariciennes Codocsa, Pedregal et Cacisa, et de la firme IDOM, qui sera en charge de la conception et de la supervision de la construction, étaient également présents.

Le consortium de capitaux 100% costaricien est responsable de la conception et de la construction des projets suivants:

  • Connecteur Barreal – Castella: construction d’un nouveau connecteur entre la Route N ° 1 (à hauteur de Castella) et la Route N ° 106 (à Barreal de Heredia).
  • Ponts sur Río Ciruelas: extension à six voies (trois voies dans chaque direction) et aux zones d’approche. La capacité actuelle du pont est triplée.
  • Pont sur Río Segundo: extension à huit voies (quatre voies dans chaque direction) et aux zones d’approche. La capacité actuelle du pont est doublée.
  • Ponts sur Río Alajuela: extension à six voies (trois voies dans chaque direction) et aux zones d’approche. La capacité actuelle du pont est triplée.
  • Passage supérieur à Firestone: extension à huit voies (quatre voies dans chaque direction) sur la route n ° 1 et extension à quatre voies (deux voies dans chaque direction) de la route n ° 129.

La construction de ces cinq premières interventions sera prête dans 12 mois et environ 14 milliards de ¢ y seront investis.

“Le début de ces travaux représente une étape historique, car il marque le début de l’extension d’une autoroute attendue depuis plus de deux décennies et qui, au vu des dégâts causés par COVID-19, vise à favoriser la relance de l’économie et éliminer les goulets d’étranglement qui existent le long de cet important corridor routier “, a déclaré le président Carlos Alvarado.

“Cela réaffirme l’engagement de cette administration à continuer de dénouer les nœuds du développement”, a-t-il ajouté.

Pour sa part, le chef du MOPT, Rodolfo Méndez Mata, a rappelé que “ces travaux sont financés par des ressources du MOPT / CONAVI, ce qui réduira les investissements totaux de l’ensemble du corridor routier San José – San Ramón et, à son tour, «Il contribuera à assurer sa bancabilité et à réduire les tarifs de péage qui seront facturés aux usagers de la route une fois que l’expansion complète de la route sera terminée.

Hadda Muñoz, directrice du projet a indiqué que «selon la méthodologie constructive prévue dans le contrat, il est prévu que l’affectation des utilisateurs pendant le développement des travaux sera minime, de sorte que les activités les plus complexes se dérouleront la nuit . Par conséquent, l’entrepreneur doit mettre en œuvre un plan de gestion du trafic “, a-t-il déclaré.

Sur le site www.rutauno.cr, les personnes intéressées peuvent obtenir des informations sur l’avancement des travaux et le plan de gestion du trafic.

Dernières nouvelles