et-loader

Dans 15 jours, les services numériques transfrontaliers paieront 13% de TVA

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp
Partager sur telegram
Partager sur email

À compter du 1er août, la collecte de la taxe sur la valeur ajoutée de 13% pour les services numériques transfrontaliers commencera, conformément aux dispositions de la loi sur la taxe sur la valeur ajoutée.

Cette même disposition s’appliquera à l’acquisition d’actifs incorporels réalisés par des consommateurs finals ou des contribuables TVA auprès d’un fournisseur domicilié hors du Costa Rica, pour être utilisés ou consommés dans le pays.

Par services numériques transfrontaliers, on entend ceux fournis par un fournisseur non domicilié dans le pays via Internet ou toute autre plateforme numérique, qui sont consommés sur le territoire national.

Pour percevoir cette taxe, le législateur a mis en place deux mécanismes: la perception directe par le prestataire de services numériques; ou la perception des émetteurs de cartes de débit ou de crédit.

Dans le cas où le fournisseur de services numériques choisit de percevoir la taxe directement, vous devez vous inscrire en tant que contribuable auprès de l’administration fiscale, en suivant la procédure établie dans la résolution DGT-R-13-2020, publiée par la Direction générale des impôts le 11 juin 2020.

La perception de la taxe par les émetteurs de cartes de débit ou de crédit sera appliquée aux transactions effectuées par le titulaire de la carte avec les prestataires de services numériques identifiés dans la liste communiquée par la Direction Générale des Impôts. Cette liste sera disponible sur la page www.hacienda.go.cr et sera mise à jour au moins tous les six mois, afin d’inclure de nouveaux fournisseurs ou d’exclure ceux qui se sont volontairement inscrits comme contribuables.

La résolution établit également les obligations fiscales que les fournisseurs de services numériques enregistrés auprès de l’administration fiscale et les émetteurs de cartes de débit ou de crédit doivent respecter; également le détail des formulaires à utiliser pour le calcul et le paiement de la taxe, ainsi que pour la fourniture d’informations d’importance fiscale.

Les consommateurs de services numériques et / ou d’actifs incorporels qui sont des contribuables TVA peuvent utiliser, en guise de sauvegarde pour leurs achats, les factures émises par des prestataires ou intermédiaires domiciliés à l’étranger, le relevé bancaire de la carte avec laquelle le service ou immobilisation incorporelle, ou tout document équivalent que vous recevez, en anglais ou en espagnol, dans lequel il apparaît, séparément, le montant de la transaction effectuée et la taxe.

«La résolution concernant la perception et la perception de la TVA sur les services transfrontaliers numériques cherche à établir en détail les lignes directrices à suivre et les obligations formelles et matérielles que les prestataires de ce type de service, ainsi que les émetteurs de débit ou crédit auquel la loi sur la taxe sur la valeur ajoutée a établi la responsabilité de la perception de cette taxe. Cette résolution fixe une date précise à partir de laquelle la TVA sera appliquée sur les services numériques transfrontaliers, qui a été établie conformément aux recommandations de l’OCDE pour relever les défis de la taxation de l’économie numérique », a déclaré Priscilla Zamora Rojas, directrice Fiscalité générale.

Dernières nouvelles