et-loader

Le CCSS précipite les vaccinations avant Pâques

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp
Partager sur telegram
Partager sur email

Les 105 zones de santé de la Caisse costaricienne de sécurité sociale (CCSS) distribuées dans tout le pays cette semaine ont intensifié le placement des premières doses du vaccin covid-19 comme stratégie pour empêcher les personnes vaccinées d’oublier d’assister à leur deuxième rendez-vous pendant les jours de célébration de la Semana Mayor.

Comme l’explique le Dr Eduardo Cambronero Hernández, directeur du réseau des services de santé de l’institution, les responsables du premier niveau de soins du CCSS ont fait un effort supplémentaire pour appliquer tous les vaccins assignés pour cette semaine entre lundi et mercredi, afin que les secondes doses correspondantes ne coïncident pas avec le jeudi saint et le vendredi saint.

«Comme recommandé par le fabricant, la deuxième dose de ce vaccin doit être appliquée 21 jours après avoir reçu la première dose pour obtenir le pourcentage total d’immunisation contre le covid-19, il est important que ce délai soit respecté», a souligné le médecin Cambronero.

De son côté, le Dr Mario Ruiz Cubillo, responsable médical du CCSS, le responsable a exprimé sa satisfaction quant au placement, à l’issue de ce jeudi, de 241724 doses de vaccins contre le covid-19 par les équipes institutionnelles et a souligné l’effort consenti. par les niveaux locaux.

«Nous plaçons pratiquement toutes les doses qui nous parviennent. Nous n’économisons que ce qui correspond à la deuxième dose qui doit être conservée pour assurer à toutes les personnes qui ont mis la première dose qu’elles ont cette deuxième dose garantie 21 jours plus tard », a déclaré le Dr Ruiz.

Le responsable a également souligné qu’il s’agit d’un «processus logistique très solide dans lequel toutes les zones de santé font leur part. Il y a des collègues qui restent après 4 heures de l’après-midi pour appeler les gens, saisir des informations, essayer de rendre l’ensemble du processus aussi transparent et éthique que possible ».

Le Dr Cambronero et le Dr Ruiz ont tous deux exigé que les personnes ayant des rendez-vous planifiés reçoivent la deuxième dose le lundi saint, mardi et mercredi pour se rendre dans les établissements de santé à l’heure. Veuillez vous présenter à vos rendez-vous. Se faire vacciner. Le vaccin sauve des vies », a souligné le Dr Ruiz.

À l’heure actuelle, les vaccinateurs du CCSS vaccinent les personnes des premier et deuxième groupes de vaccination. Autrement dit, les personnes faisant partie des établissements qui sont en première ligne de soins (20% des doses) et les personnes de plus de 80 ans (80% de la distribution des doses).

À partir de la semaine prochaine, selon les instructions de la Commission nationale de vaccination et d’épidémiologie, rattachée au ministère de la Santé, le personnel renforcera le placement des secondes doses des personnes qui ont reçu leur première vaccination au cours des 21 derniers jours.

Le Fonds maintient la stratégie de vaccination dans tous les établissements de son réseau de services de santé répartis dans tout le pays.

Dernières nouvelles