et-loader

Après le rejet du prêt avec la BID, la présidence retire toutes les factures de l’assemblée à l’exception de l’emploi public et du prêt de 250 millions de dollars

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp
Partager sur telegram
Partager sur email

Cet après-midi, le pouvoir exécutif a retiré des sessions extraordinaires de l’Assemblée législative, tous les projets de loi à l’exception du dossier 21336 Loi-cadre sur l’emploi public et du dossier 22131 Approbation du contrat de prêt n ° 5054 / OCCR entre la République du Costa Rica et la Banque interaméricaine de développement (BID) pour financer le programme d’urgence pour la durabilité macroéconomique.

Le retrait fait suite au rejet de la motion visant à faire avancer l’approbation du prêt de 250 millions de dollars avec la BID, qui est une priorité fondamentale pour défendre la stabilité macroéconomique du pays.

Pour cette raison, l’exécutif maintient les deux projets précités, car ils deviennent pertinents dans le contexte de la pandémie qui se déroule au niveau mondial et national, car tous deux sont source d’économies et contribueraient à améliorer les finances publiques du pays.

De son côté, le Prêt avec la BID accorde de meilleurs taux d’intérêt, permettant une économie totale de 91 millions de dollars en 7 ans, ce qui équivaut à la somme de 54 milliards de colones.

Et enfin, le projet de loi sur l’emploi public, qui est nécessaire pour créer des économies pour l’Etat en passant d’un salaire composé à un salaire global pour les nouveaux fonctionnaires, ce qui réduirait les inégalités salariales qui existent aujourd’hui. .

Dernières nouvelles

Get a Quotation

We work and have contact with several hotel, agencies and tour operators. If you are planning a group travel or your company is looking for incentives and rewards contact us and we will pass as your inquiry to several providers. This service is completely free.