et-loader

4300 colis alimentaires distribués aux familles vulnérables du pays

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp
Partager sur telegram
Partager sur email

Le lancement de l’opération d’aide humanitaire “Effort Link”, le gouvernement de la République, par le biais de la Commission nationale d’urgence, clôt la semaine avec la distribution de 4300 rations alimentaires aux familles en situation de vulnérabilité, selon Alexánder Solís , Président exécutif de la CNE.

Afin d’assurer une alimentation et une hygiène de base à la population, cette opération couvrira l’ensemble du territoire national, protégeant les ménages les plus vulnérables. Dans cette hiérarchisation, des maisons de longue durée ont été desservies, anciennement appelées maisons de soins infirmiers; également des maisons avec des personnes handicapées et des territoires autochtones.

«Au cours de cette semaine, plus de 4300 rations alimentaires ont été distribuées à travers le pays. Nous avons encore 10 000 rations en cours de traitement et distribuées dans 30 cantons », a expliqué la hiérarchie.

Ces aliments sont obtenus grâce à des prêts dans la région, qui seront distribués par les membres des comités municipaux d’urgence et le soutien pour leur distribution de plus de 1 300 véhicules des institutions gouvernementales avec leurs chauffeurs respectifs des institutions gouvernementales qui rejoignent le tâche de distribution de maison en maison.

Les institutions qui travaillent dans cette tâche sont le Système national des aires de conservation (SINAC), le Ministère de l’agriculture et de l’élevage (MAG), la Croix-Rouge costaricienne, le Service des incendies, l’Institut national d’apprentissage (INA) et l’Institut Développement rural (INDER).

Ce week-end, la distribution de vivres à plus de 3 000 familles autochtones sur tout le territoire national s’est poursuivie et différents comités d’urgence de toutes les provinces du pays ont travaillé à la collecte de vivres. La livraison de la ressource alimentaire est donnée aux personnes âgées, aux familles en situation d’extrême pauvreté, aux personnes handicapées, à la population affectée par leurs sources de revenus en raison de la suspension du contrat, du licenciement ou de l’impossibilité d’exercer des activités économiques, ainsi qu’aux familles isolées qui ont un ordre sanitaire délivré par le ministère de la Santé.

Dernières nouvelles