Croissance quotidienne de Covid-19

Progrès général de Covid-19

Le gouvernement mise sur des impôts plus sélectifs pour sortir de la crise malgré les critiques de l’OCDE sur les dépenses publiques excessives.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp
Partager sur email

“Los más pudientes serán los que más apoyen en la salida de esta crisis. Solidaridad y unión son la clave”

«La réalité d’aujourd’hui est très dure, difficile et douloureuse pour des milliers de familles en raison de la pandémie et du chômage qu’elle a engendré. Mais, en l’honneur des défis auxquels nos ancêtres ont été confrontés et ont surmonté, nous n’allons pas perdre la verve, la force, le courage et la conviction pour faire face à la calamité que la pandémie de COVID-19 a apportée « , a déclaré le Président de la République, Carlos Alvarado, dans son discours lors du Conseil des gouverneurs élargi dans le cadre des célébrations du 199e anniversaire de l’indépendance.

Le président a souligné les similitudes de cette pandémie avec le choléra de 1856, année où le pays s’est battu pour son indépendance, puisque nous ne luttons pas seulement contre le COVID-19 mais aussi contre le chômage et contre la faiblesse des finances publiques accumulés pendant de nombreuses années sans résoudre le problème.

En 2018, le Costa Rica est entré dans l’histoire en adoptant la loi de renforcement des finances publiques, qui commençait à porter ses fruits pour restaurer la santé des finances publiques, mais la pandémie est venue enrayer les progrès.

Le président de la République a souligné que le gouvernement a procédé à un déploiement, non seulement sanitaire, mais aussi économique pour atténuer les effets que le COVID-19 nous a laissés.

This post is also available in: English (Anglais) Español (Espagnol)