Croissance quotidienne de Covid-19

Progrès général de Covid-19

Le Costa Rica, le Chili et le Pérou sont les pays qui ont perdu le plus d’emplois.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp
Partager sur email

Le Costa Rica, le Pérou et le Chili sont les pays du monde qui ont perdu le pourcentage d’emploi le plus élevé entre mars et juillet de cette année en raison de la pandémie de COVID-19, selon une étude de la Chambre de commerce de Santiago du Chili (CCS ) sorti ce lundi.

L’Amérique latine apparaît comme le plus durement touché dans le rapport, avec six pays dans les dix premiers sur la liste de ceux qui ont perdu le plus de pourcentage d’emploi pendant cette période.

Ainsi, aux cas précités du Pérou (39%), du Costa Rica (21%) et du Chili (21%) s’ajoutent la Colombie (12%), le Brésil (10%) et l’Argentine (7%).

Les dix premiers de la liste sont complétés par les Philippines (21%), l’Égypte et l’Arménie (toutes deux avec une baisse de 10%) et les États-Unis (8%).

Le rapport souligne que «le facteur commun de l’évolution des marchés du travail a été la perte d’emplois due aux mesures de contagion» ainsi que «l’abandon de la main-d’œuvre par les nouveaux chômeurs en raison du manque de attentes »car une grande partie des activités économiques est restreinte.

« Ce qui précède explique pourquoi l’impact a été beaucoup plus fort en termes d’emploi que sur le taux de chômage (si les personnes quittent la population active, elles ne sont plus considérées comme des chômeurs) », explique le document.

Parmi les pays qui ont mis à jour les informations, 51 affichent des baisses de plus ou moins grande ampleur de leur emploi, et 9 seulement affichent des augmentations, quoique modérées, mettant en évidence le cas de l’Autriche (6%) et de la Chine (9%).

This post is also available in: English (Anglais) Español (Espagnol)