fbpx

Progression quotidienne de Covid-19

Progression quotidienne de Covid-19

Cas par Canton

Le gouvernement prévoit un accord de paiement de la dette au CCSS

Le vendredi 31 juillet à midi, le pouvoir exécutif et la Caisse costaricienne de sécurité sociale (CCSS) sont parvenus à un accord capital concernant le paiement de la dette, signant l ‘«Accord-cadre entre le pouvoir exécutif et la Caisse costaricienne de sécurité sociale « 

De cette manière, le ministère des Finances transférera à la CCSS 10% des crédits d’appui budgétaire qui seront traités par la suite et au cours de 2020, dont le montant est estimé entre 250 et 300 millions de dollars.

De même, afin de disposer d’un mécanisme supplémentaire pour couvrir une partie du paiement de la dette de l’État auprès de la Sécurité sociale, le Trésor procédera à un crédit d’un montant de 500 millions de dollars auprès de la Banque centrale américaine d’intégration économique (CABEI), pour le financement des infrastructures médicales et hospitalières.

Si ce mécanisme de paiement devient une partie de l’Etat, le CCSS pourra allouer des ressources à l’attention de l’urgence sanitaire et en même temps qu’il pourra poursuivre des travaux de grande importance pour renforcer la fourniture de services de santé aux usagers et cela aussi contribuer à la reprise économique et à la création rapide d’emplois.

En revanche, le Gouvernement de la République garantit tous les transferts à la CCSS à titre de contribution patronale et de contribution de l’Etat.

C’est pourquoi le gouvernement de la République et la CCSS ont demandé aux députés de soutenir cet accord.

Le ministère des Finances et la gestion financière de la CCSS continueront à travailler ensemble pour rapprocher le montant total de la dette de l’Etat avec la sécurité sociale dans un délai de 2 mois.

D’autre part, le pouvoir exécutif et le conseil d’administration du CCSS continueront à travailler ensemble pour élaborer au cours d’une période pouvant aller jusqu’à 3 mois des propositions visant à accroître la formalité, le travail décent, l’assurance indépendante et élargir la base des contribuables, renforçant ainsi la viabilité financière de la sécurité sociale.

Enfin, le CCSS garantit de continuer à mettre en œuvre de manière accélérée les plans d’amélioration de l’efficience, de l’efficacité, de la qualité de service et du caractère raisonnable des coûts. À l’heure actuelle, le conseil d’administration a dans son analyse une série de projets stratégiques dans ce domaine. L’avancement et les objectifs de ces projets seront annoncés à la fin du mois d’août 2020.

This post is also available in: English (Anglais) Español (Espagnol)

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp
Partager sur email