Réservez des hébergements, des activités et plus

L'application touristique du Costa Rica

200 000 nouvelles obligations disponibles à protéger grâce au transfert de bénéfices de l’INS.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp
Partager sur email

Ce jeudi, l’Institut national des assurances (INS) a transféré les 75 milliards de ¢ autorisés par la loi au ministère des Finances, afin de soutenir exclusivement la prise en charge des personnes affectées par la crise économique provoquée par COVID19.

Bien qu’un délai d’un mois ait été fixé pour le transfert de ressources, cela s’est produit deux jours après la publication au Journal officiel de la loi n ° 9847, approuvée lors du deuxième débat par l’Assemblée législative samedi dernier.

Cette loi comporte un seul article qui autorise le transfert, en plus d’un seul transitoire pour que l’INS recapitalise 75 000 000 000 ¢, afin de ne pas l’affaiblir financièrement face à un marché concurrentiel.

Ces ressources seront utilisées pour renforcer le Protect Bond, qui accorde une subvention de 125 000 ¢ ou 62 500 ¢ pendant une période pouvant aller jusqu’à trois mois aux personnes touchées par la pandémie. À ce jour, le Ministère du travail et de la sécurité sociale et l’Institut mixte d’aide sociale (IMAS) ont déposé 414 000 Obligations de protection, un chiffre qui augmentera d’au moins 200 000 nouveaux bénéficiaires.

« En tant qu’entreprise publique, responsable et engagée, nous devons générer de la valeur pour la société. Avec ce transfert, nous donnons 75 000 millions de ¢ au nom de nos clients et de l’institution, qui seront prélevés directement sur les actifs de l’INS. Il est important de garder à l’esprit que, malgré l’octroi de ce montant au Costa Rica, l’INS continuera d’être la société financière publique ou privée, avec les actifs les plus importants de tout le Costa Rica », a rappelé le président exécutif de l’INS, Elian Villegas.

Ce soir, lors d’une retransmission en direct sur Facebook, le président de la République, Carlos Alvarado, a souligné l’importance pour le pays du transfert de ces fonds. «Nous avons réitéré que pour faire face à cette pandémie, il est essentiel que nous contribuions tous par nos moyens. C’est exactement ce que fait le groupe INS qui, depuis le début de cette urgence, l’a dit et met aujourd’hui à la disposition de notre pays un montant de 75 milliards de ¢, grâce à l’approbation accélérée de l’Assemblée législative. de la loi. »

« Je remercie encore les députés, les institutions publiques, les organisations privées, l’académie et tous les autres secteurs qui ont fait preuve de solidarité avec la population la plus touchée par la pandémie. Avec toutes ces contributions, nous nous battrons chaque jour plus intensément pour protéger le Costa Rica et nous avancerons « , a-t-il ajouté.

Désormais, le ministère des Finances doit intégrer ces ressources dans un budget extraordinaire à envoyer à l’Assemblée législative. Une fois approuvé, le ministère du Travail peut immédiatement disposer des ressources, tandis que les NILAM auront besoin de l’approbation finale du contrôleur général de la République pour son exécution.

This post is also available in: English (Anglais) Español (Espagnol)

Atención Sector Turismo

Buscamos: Hoteles, Tour Operadores, Restaurantes, Salones de Belleza, Guías entre otros

Conozca nuestro plan de recuperación para el sector Turismo y use nuestro motor de reservas 100% Costarricense