Croissance quotidienne de Covid-19

Progrès général de Covid-19

Protocole pour les établissements informels, devant Covid-19

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp
Partager sur email

Face à l’urgence que connaît le pays en raison de la pandémie de COVID-19, le Ministère du logement et des établissements humains (MIVAH), en collaboration avec d’autres institutions, a élaboré le «Protocole de préparation et de réponse aux flambées de COVID-19 dans les établissements informels» « 

Le document a été approuvé ce vendredi par le Comité des opérations d’urgence (COE) pour être mis en œuvre dans tout le pays avec le soutien des 82 municipalités et du grand public.

Au Costa Rica, il y a environ 400 établissements informels consolidés, qui sont situés principalement dans la grande région métropolitaine, selon le recensement national de 2011.

Pour l’élaboration du protocole, une équipe a été constituée entre la Table de protection sociale dirigée par l’Institut mixte d’aide sociale (IMAS) et la Table de gestion municipale dirigée par l’Institut de développement et de conseil municipal (IFAM) et le ministère de la Santé . En outre, l’équipe technique a pris en compte les recommandations d’ONU-Habitat, de la CEPALC, d’autres organes des Nations Unies et d’organisations de la société civile.

Le «Protocole pour la préparation et la riposte aux flambées de COVID-19 dans les établissements informels» définit des lignes d’action pour sa mise en œuvre par divers acteurs stratégiques liés aux établissements informels, tant au niveau national que local.

De même, un plan d’action interinstitutionnel et à plusieurs niveaux à mettre en œuvre par les institutions publiques et les gouvernements locaux, articulé au sein du sous-comité « Réseau territorial des établissements informels », avec la collaboration d’individus, d’organisations communautaires ou locales, d’organisations non gouvernementales, de groupes religieux , universités, associations, coopératives, fondations, entités privées, entre autres.

Ce plan vise à exécuter des actions préparatoires et d’intervention, en fonction de leurs compétences et capacités, face à la contagion des personnes atteintes de COVID-19 dans les quartiers informels.

Comme l’a indiqué la ministre de la MIVAH, Irene Campos, le rôle actif et de leadership des collectivités locales est essentiel, pour la mise en œuvre de ce protocole, pour la proximité et la connaissance de chaque territoire et pour l’animation des comités municipaux d’urgence , ainsi que la participation des communautés à la mise en œuvre du plan d’action.

Pour sa part, le vice-ministre Patricio Morera, a expliqué que ce document a déjà été partagé dans 21 communes, où il y a plus d’établissements informels, et que son officialisation devrait être diffusée dans les autres cantons du pays.

Le travail de coordination mené avec les municipalités a permis de recevoir 14 plans d’action des gouvernements locaux, ce qui a amélioré les systèmes d’approvisionnement en eau dans certaines communautés et des progrès sont réalisés dans d’autres. De même, avec la municipalité de San José, un plan de surveillance de la ville est en cours d’élaboration.

Généralement, les établissements informels sont denses et les conditions sanitaires sont limitées, comme l’accès aux services d’eau potable et aux informations scientifiques, ce qui les rend plus vulnérables par des mesures sanitaires préventives quotidiennes.

Pour le Gouvernement de la République, la prise en charge des établissements informels a été une question d’intérêt prioritaire dans une perspective globale, intégrant les variables du logement, de l’éducation, de l’accès aux sources de travail, de la santé et de la sécurité. Ces actions sont promues par Puente a la Comunidad, dirigée par IMAS.

La mise en œuvre du plan de réponse local au COVID-19 dans les établissements informels est effectuée par chaque gouvernement, en coordination avec le CME, le CNE, les États membres, le MIVAH, le MINSA, les IMAS, l’ANAI, l’UNGL, l’IFAM et d’autres entités correspondantes.

This post is also available in: Español (Espagnol)