Réservez des hébergements, des activités et plus

L'application touristique du Costa Rica

Assistance humanitaire aux entreprises privées Costa Rica.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp
Partager sur email

Plus de 300 entreprises et organisations non gouvernementales ont rejoint la solidarité et ont non seulement proposé des biens et services pour soutenir les personnes touchées par COVID-19, mais aussi plusieurs chaînes de supermarchés, associations privées, entreprises et même des groupes les résidents organisent des campagnes et d’autres formes de collaboration directe avec les personnes touchées.

Compte tenu de ce large soutien de la société, le gouvernement facilite la coordination de ces initiatives à travers une table de soutien humanitaire par le secteur privé, une initiative qui intègre le Bureau de la Première Dame, le ministère de la Présidence, la MEIC et le Ministre de la Coordination et de la Liaison avec le Secteur Privé et la Commission Nationale de Prévention des Risques et des Soins d’Urgence.

Cela a été annoncé lors d’une conférence de presse par le président de la CNE, Alexander Solis, qui a également signalé qu’une plateforme d’enregistrement pour la coordination des offres d’urgence avait été mise en place pour les dons. Cette plateforme est un outil auxiliaire du courrier [email protected]

Solís explique qu’une procédure accélérée a été mise en place qui consiste à remplir un formulaire en ligne sur le site Internet du CNE www.cne.go.cr. L’objectif est que, dans moins de 24 heures, l’entreprise ou l’organisation intéressée à soutenir soit contactée pour finaliser les détails et procéder à l’autorisation temporaire de l’activité, afin de ne pas retarder les initiatives. Dans un délai n’excédant pas 5 jours ouvrés, le CNE signera un accord avec l’entreprise ou l’offre de groupe.

L’accord établira les conditions spécifiques et les détails opérationnels de la campagne ou du don ainsi que les mécanismes de contrôle et de responsabilité. Toutes les campagnes menées et l’aide canalisée doivent être enregistrées et autorisées par le CNE dans le cadre du mécanisme de transparence et de responsabilité requis par la loi nationale sur les situations d’urgence et la prévention des risques et font partie du réseau de transparence du Bureau du Médiateur. habitants.

Les campagnes et les dons gérés au niveau cantonal ou régional doivent être coordonnés avec les Comités régionaux et municipaux d’urgence (CME), qui représentent l’organisation des urgences dans les territoires respectifs. Pour cela, la CNE met en place les mécanismes de coordination opérationnelle avec les CME, à travers la table logistique du Centre des opérations d’urgence.

This post is also available in: English (Anglais) Español (Espagnol)

Paradise Costa Rica

GRATUIT
VOIR