Réservez des hébergements, des activités et plus

L'application touristique du Costa Rica

Les autorités policières supervisent la fermeture de la frontière sud du pays

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp
Partager sur email

La police des frontières et les forces publiques du ministère de la Sécurité publique ainsi que la police professionnelle des migrations (ministère de l’Intérieur) mènent un travail conjoint à Paso Canoas, frontière sud, afin qu’aucun étranger ne pénètre sur le territoire national, tel qu’établi par décret exécutif émis en cas d’urgence par Covid-19.

Depuis minuit ce mercredi, seuls les Costariciens et les résidents sont autorisés à entrer dans le pays, qui doivent rester en quarantaine pendant 14 jours. La mesure durera jusqu’au 12 avril.

Les transitaires peuvent également pénétrer sur le territoire national sans problème tant qu’ils se conforment aux exigences de la loi.

Le vice-ministre de la Sécurité publique, Eduardo Solano Solano, qui s’est rendu dans la région, a indiqué que « des contrôles routiers et policiers sont établis à Cañas Gordas, Valle Azul, Sabalito, Agua Buena, Abrojo et sur d’autres points importants qui communiquent avec le Panama ». , où il y a un couvre-feu de 21 h 00 à 5 h 00.

Un autre poste frontière de San Vito, dans le canton de Coto Brus, reste attentif aux nouvelles mesures mises en œuvre.

La police continuera en permanence de passer par différents points du cordon frontalier pour vérifier le respect des dispositions du décret exécutif.

This post is also available in: English (Anglais) Español (Espagnol)

Paradise Costa Rica

GRATUIT
VOIR