fbpx

Agenda culturel du troisième week-end de février

Le cinéma vénézuélien, une pièce qui expose une réalité inaperçue de la société où l’histoire des gens qui n’ont rien est montrée; abandonnée et vivant dans la décharge, ainsi qu’une exposition du célèbre artiste Rafel Ángel « Felo » García, est l’offre culturelle que le Ministère de la Culture et de la Jeunesse proposera pour ce week-end.

Profitez du cinéma vénézuélien avec Preámbule

Des productions vénézuéliennes attendent gratuitement le public ce week-end dans la salle Gomez Miralles du Cinema Center.

Le programme commence ce jeudi 20 février, à partir de 19 h, avec la présentation de «La Noche de las Dos Lunas» (Miguel Ferrari, 2018). Au troisième mois de grossesse, Federica découvre que le bébé qu’elle attend n’a pas son ADN. Rendez-vous à la clinique où un traitement de fécondation in vitro a été effectué et ils reconnaissent avoir fait une erreur. +15.

Pour vendredi 21 février, le réalisateur Caupolican Ovalles, présentera: « Muerte en Berruecos ». Bogotá, 1840. Dix ans après le meurtre du général Antonio José de Sucre, grand maréchal d’Ayacucho, dans la jungle de Ber Maroc, le processus de sa mort a été rouvert. +15.

Finalmente, el sábado 22 de febrero, se tendrán dos proyecciones, la primera a las 4 de la tarde con “Papita, maní, tostón” (Luis Carlos Hueck, 2013). Julissa es magallanera a muerte, como su papá, y Andrés es caraquista de pura cepa. El estadio los une, pero las mentiras, para que el otro crea que pertenecen al mismo equipo, ¿podrían separarlos? +15.

A 19 heures, c’est à la pièce de « Le Venezuela est un gâchis » (Carlos Daniel Malavé). À travers l’humour, les anecdotes et leurs chansons, le mythique groupe de ska vénézuélien « Public Disorder » raconte son histoire et celle de trois décennies de son pays. +15.

Ne manquez pas les dernières représentations de l’oeuvre « Única mirando al mar »

« Dans cette tragédie, la protagoniste n’a d’autre issue que d’affronter son destin et de combattre le système qui l’a abandonnée« , comme le décrit la Compañía Nacional de Teatro (CNT) la pièce « Única mirando al mar », qui atteint sa fin ce week-end.

Les dernières fonctions auront lieu ce jeudi 20 février et jusqu’au dimanche 23, de jeudi à samedi, à 20 h, et les dimanches à 17 h, au Teatro La Aduana.

«Ce travail concerne quelque chose de vital, quelque chose de très important. Cela fait référence à des gens qui n’ont rien … quelque chose qui semble difficile à exprimer; Cela semble impossible, mais oui, ce sont des gens qui n’ont rien; Ce sont des personnes abandonnées, qui vivent dans le dépotoir, et toutes leurs activités sont là, elles n’ont aucune communication avec l’extérieur, elles sont pleines de besoins et le jour où elles ont demandé de l’aide, personne ne leur a tendu la main. Personne. Ils ont simplement été ignorés. Tout cela a été triste et tragique pour moi, et c’est ce que je voulais mettre en scène », a déclaré le directeur de l’assemblée, Jaime Hernández.

Les billets pour «Única mirando al mar» peuvent être achetés sur le site Web https://boleteria.teatromelico.go.cr/ et ont un coût de 7 500 colones. Étudiants et citoyens avec une carte, 4 000 colones.

Observez la «Composition» de l’artiste Rafel Ángel «Felo» García au Musée d’Art Costaricien

felo

«Composition», est une sorte de compilation de plusieurs moments clés de la production de Rafel Ángel «Felo» García qui comprend des œuvres inédites qui ont été conservées à l’intérieur de sa maison pendant plusieurs décennies, et qui, à cette occasion, dialoguent avec des œuvres très connues pour sa large production de plastique.

Le Musée d’Art Costaricien rend hommage à «Felo» García avec un petit échantillon de son héritage. L’exposition dans la salle Temporales, comprend des œuvres abstraites de ses débuts, ainsi que d’autres œuvres de cette même ligne jusqu’aux années 90. Il comprend également des œuvres figuratives de quelques moments importants dans la production de ses bidonvilles, ainsi que quelques exemples de son travail matériel en métal des années soixante et quelques pièces de son travail sculptural en bois.

L’échantillon a été réalisé avec des techniques telles que: mélangé sur toile, mélangé sur bois, huile sur toile et bois, monotype, encre d’imprimerie sur papier et métal sur bois.

Regardez gratuitement cette exposition, de mardi à dimanche à partir de 9h00 à 16h00, au Musée d’art costaricien, situé dans le parc métropolitain de La Sabana.

Breves – Culture

Arts Visuels

  • Visitez l’installation artistique « Récréation de l’être, entre chaos et harmonie », œuvre collective d’Ana Laura Fernández (céramiste), Andrea Ruiz (céramiste), Gregory Alpízar (graphiste) et Laura Esquivel (sculpteur), dans lesquelles ils explorent et approfondissent le thème du « Chaos tropical », grâce à un processus d’analyse critique et d’exposition des préoccupations. Disponible au Centre culturel historique José Figueres Ferrer, à San Ramón. Entrée gratuite.

Tertulias

  • Tertulias Alajuelenses: Thème: Naissance du 166e anniversaire Bernardo Soto Alfaro. 21 février, 16 h, Musée historique culturel de Juan Santamaría. Entrée gratuite.

Musique

  • Groupe des Concerts, concerts du Jour des Amoureux. 20 février, 17 h et 23 février à 10 h, Parc Central de Heredia.
  • Groupe des Concerts de San José, concert du Jour des Amoureux. 23 février, 11 h, Musée national.
  • Groupe des Concerts de Guanacaste, concierto el 23 de febrero, 10 a. m., Parque de Bagaces.

Source: Ministerio de Cultura y Juventud, 2020

This post is also available in: English (Anglais) Español (Espagnol)

%d blogueurs aiment cette page :