Dimanche, le défilé national des Boyeros

Plus de 200 paires, accompagnées de musique et de danses folkloriques, défileront dans les rues de la capitale, ce dimanche 24 novembre, lors de la XXIIIème édition de l’Entrée des Saints et du défilé des Boyeros à San José.

Le parcours débutera à 10 heures, dans la statue de Léon Cortés, située sur le côté est du parc métropolitain La Sabana, en passant par Paseo Colón et Avenida Deuxième, pour se terminer sur la Place de la Démocratie. Pendant le trajet, les Boyeros seront accompagnés de masques, de marrons et de groupes folkloriques.

En conclusion, sur la place de la démocratie, le public sera accueilli par la Foire de la fierté rurale, un effort de l’Institut de développement rural (Inder) et le Ministère de la culture et de la jeunesse (MCJ). Dans le même lieu, un acte protocolaire sera offert, en présence de Sylvie Durán, ministre de la Culture et de la Jeunesse; Johnny Araya, maire de San José; Harys, président exécutif de l’Inder, ainsi que des représentants de l’Association boyera costa-ricienne.

Le maire de San José a rappelé l’importance du défilé national des Boyeros, et pas seulement comme l’activité qui ouvre la période des festivités de Noël à San José, mais aussi par son lien avec les plus hautes valeurs culturelles des traditions costa-riciennes. Il a souligné qu’il était important que l’UNESCO déclare le boyeo et le chariot costa-ricien typique comme patrimoine intangible de l’humanité. Ce défilé, a-t-il indiqué, revendique les liens historiques de la ville de San José avec son origine rurale, comme une petite ville et avec l’origine paysanne de la majorité de son peuple.

Au cours de cette édition du défilé de Boyeros à San José, en coordination avec l’Association boyera costa-ricienne, un hommage sera rendu aux Boyers adultes âgés : Edgar Calvo Álvarez, de la zone de Pacayas, Edgar Cambronero Chinchilla, de Puriscal, ainsi qu’Enaín Montoya Arias, de Santa Ana.

Sur le parcours du défilé, on pourra observer des instruments agricoles d’autrefois tels que la charrue, la traînée, le chariot à bois, le chariot à café, entre autres.

Ada Acuña, directrice du Centre de production artistique et culturelle du MCJ, a déclaré que cette édition du défilé rend hommage aux personnes âgées, qui jouent un rôle fondamental dans le processus de conservation des diverses pratiques qui composent la tradition du boyeo. Chacun des lauréats apporte une somme de connaissances et de compétences, intangibles et imperceptibles, enracinées dans la mémoire, qui contribue à la définition de l’identité costa-ricienne”.

La XXIIIème édition de l’Entrée de Santos y Desfile de Boyeros à la ville de San José est possible grâce au travail conjoint du Ministère de la Culture et de la Jeunesse, de la Municipalité de San José et de l’Association boyera Costaricain. Il bénéficie en outre de l’appui du Service national de santé animale, du Ministère de la santé publique, du Ministère des travaux publics et des transports, de la force publique et de l’Institut costa-ricien du tourisme.